FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

6e Congrès de la FIIQ « Solide et solidaire » : Les infirmières ont décidé que la FIIQ demeurerait une fédération ind

St-Hyacinthe, le 27 septembre 2001  –   C’est à 52 % que les déléguées, réunies en Congrès, ont décidé que la FIIQ demeurerait une fédération indépendante. «À la lumière des débats, le sens que nous donnons à ce vote est que les infirmières ont un fort sentiment d’appartenance à leur organisation, la FIIQ, et qu’elles ne sont pas prêtes à franchir le pas d’une affiliation à la FTQ», a déclaré la présidente de la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec, Jennie Skene.

Par ailleurs, les déléguées, tout en étant convaincues que leur Fédération demeure le meilleur outil pour défendre leurs intérêts, reconnaissent l’importance, dans le contexte actuel, de se donner les moyens d’élargir leur zone d’influence et de construire des alliances plus larges. En ce sens, «dans le cadre d’une tournée des établissements, nous entendons rencontrer les infirmières pour échanger et discuter avec elles afin de se donner les moyens de continuer à les défendre de la meilleure façon possible à l’intérieur de notre fédération», de poursuivre Mme Skene.

Selon la présidente, si serré soit-il, ce vote ne fragilisera pas l’organisation des infirmières, au contraire, puisque l’unanimité s’est faite autour de la fierté d’y appartenir, de la conviction d’y demeurer et de la volonté de l’améliorer.