FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La FIIQ accueille favorablement les mesures sociales

Montréal, le 19 mars 2002  –   La Fédération des infirmières et infirmiers du Québec accueille favorablement les mesures pour lutter contre la pauvreté annoncées aujourd’hui par la ministre Marois. « Les amélioration apportées au régime de l’aide sociale, soit l’indexation au coût de la vie des prestations et la fin des pénalités concernant le partage et le faible coût du logement sont des mesures qui bénéficieront certainement aux plus démunis de la société » a déclaré madame Jennie Skene, présidente de la FIIQ. De plus, les améliorations en matière de crédits et de déductions d’impôt pour les particuliers profiteront à plusieurs familles québécoises.

Concernant les services de santé, la FIIQ tient à souligner qu’il n’y a rien dans cet énoncé qui diminuera la pression vécue dans les établissements au Québec. Au contraire, « avec le maintien de la loi anti-déficit, nous assistons actuellement à des coupures de services ce qui en diminue d’autant l’accessibilité. Nous attendons toujours des gestes concrets à cet égard », de conclure madame Skene.