FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Réactions de la FIIQ au budget Marois : un budget qui soutient le plan Legault en matière de santé.

Montréal, le 11 mars 2003  –  En réaction au budget déposé aujourd’hui par la ministre Pauline Marois, la présidente de la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec, madame Jennie Skene, a déclaré « dans son ensemble, nous accueillons favorablement le budget de la ministre Marois et nous saluons les efforts faits pour que soit au rendez-vous le financement nécessaire à la mise en œuvre du plan d’action en santé, proposé par le ministre Legault en octobre dernier ». La FIIQ rappelle que ces investissements étaient essentiels pour que le système de santé du Québec soit en mesure d’offrir à la population les services dont elle a besoin.

La Fédération salue également les nouvelles mesures en matière de conciliation travail-famille. Quant au crédit d’impôt pour congé parental accordé aux travailleuses et aux travailleurs autonomes, « nous considérons que cette mesure favorisera les femmes puisque ce sont elles qui ont majoritairement ce statut d’emploi. Nous sommes toutefois déçues qu’il n’y ait aucune mesure pouvant permettre aux autres femmes exclues du régime fédéral de bénéficier d’un congé parental », affirme madame Skene.

Au chapitre de la lutte à la pauvreté, la FIIQ considère très timide les argents investis. « Nous ne sommes certainement pas les premières à dire que le niveau de pauvreté d’une population a un lien direct avec l’état de santé de celle-ci. En ce sens, nous aurions aimé voir dans ce budget des investissements substantiels et plus de mesures de soutien pouvant offrir aux plus démunis des meilleures conditions de vie » a poursuivi la présidente de la Fédération.

La Fédération qualifie somme toute, le budget Marois de conservateur, même s’il est déposé à la veille des élections.