FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Vers la création d’un nouveau regroupement syndical dans le réseau de la santé au Québec.

Montréal, le 19 novembre 2003  –   Au nom des sept organisations syndicales indépendantes qui regroupent près de 65 000 membres dans les établissements du réseau de la santé, la présidente de la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec, madame Jennie Skene, lors d’un point de presse aujourd’hui, a fait part de leur conviction quant à l’opportunité de créer une nouvelle force syndicale au Québec. Il s’agit des organisations syndicales suivantes : L’Alliance professionnelle des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec (2000), l’Association professionnelle des inhalothérapeutes du Québec (2500), l’Association professionnelle des technologistes médicaux du Québec (4500), la Centrale des professionnelles et professionnels de la santé (10000), la Fédération des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec (2000), la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec (45 500), le Syndicat professionnel des diététistes et nutritionnistes du Québec (1200).

« Avec les nouveaux projets de loi visant à restructurer le réseau et réduire le nombre d’accréditations syndicales dans le réseau de la santé et des services sociaux, nous croyons qu’un regroupement de type centrale ou confédération permettrait à la fois de créer une force qui rallierait des travailleuses et travailleurs partageant une communauté d’intérêt, celle du réseau, et à la fois de préserver l’autonomie des différentes catégories d’emplois représentées au sein du regroupement ».

Les présidentes et présidents ont convenu de consulter leurs instances respectives dans les plus courts délais. Il a été également convenu de poursuivre les discussions entourant la création de ce nouveau regroupement.