FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Le tribunal confirme encore une fois le choix des infirmières et accrédite le SIICHA, affilié à la FIIQ.

Îles-de-la-Madeleine, le 22 juin 2004  –  Le choix que les infirmières ont fait en novembre 2001, soit celui d’adhérer majoritairement et démocratiquement au Syndicat des infirmières et infirmiers du Centre hospitalier de l’Archipel (SIICHA), affilié à la FIIQ (Fédération des infirmières et infirmiers du Québec), est encore une fois reconnu par le Tribunal. En effet, le 15 juin 2004, l’Honorable Juge Paul Yergeau a rejeté l’appel du SIIEQ-CSQ, a confirmé la décision du commissaire du travail, Me Bernard Marceau et a confirmé l’accréditation du SIICHA (FIIQ) émise par ce dernier.

Rappelons que le dossier d’accréditation syndicale des infirmières du Centre hospitalier de l’Archipel a navigué dans les dédales judiciaires pendant presque trois ans et que cette situation a été préjudiciable à l’ensemble des infirmières. Après une première contestation juridique de la part du SIIEQ-CSQ, le 23 juillet 2002, le Bureau du Commissaire du travail accordait l’accréditation au SIICHA-FIIQ. Le SIIEQ est ensuite passé par le Tribunal du travail, la Cour supérieure, la Cour d’appel pour finalement porter le dossier en révision judiciaire jusqu’à la Cour Suprême, jugement qui fut cassé encore une fois. Bien que le SIIEQ, affilié à la CSQ, ait multiplié les recours juridiques pour empêcher l’accréditation du SIICHA, à aucune instance, il n’aura eu gain de cause.

« Après s’être acharné juridiquement, nous souhaitons maintenant que le SIIEQ-CSQ accepte cette dernière décision qui confirme notre choix majoritaire et démocratiques, soit d’être un syndicat local, affilié à la FIIQ.. Nous pourrons enfin prendre des décisions en fonction de nos besoins, sans être soumises aux volontés d’un syndicat centralisateur comme le SIIEQ », de déclarer Pierrette Bourque, présidente du SIICHA-FIIQ

La vice-présidente de la FIIQ, Michèle Boisclair, s’est, pour sa part, réjouie de la décision et elle ajoute « nous offrons tout notre support aux représentantes syndicales locales. Nous sommes très fières de pouvoir représenter, défendre et offrir aux infirmières du Centre hospitalier de l’Archipel tous les services auxquels elles ont droit ».

La Fédération des infirmières et infirmiers du Québec représente plus de 45 500 infirmières réparties dans tout le Québec.