FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Communiqué émis par le Réseau de Vigilance : Un forum populaire alternatif pour un Québec solidaire !

Montréal, le 6 octobre 2004  –  C’est aujourd’hui que débute à Montréal le Forum populaire alternatif où seront réunis près de 600 citoyennes et citoyens, issus des milieux communautaires, écologistes, féministes, étudiants et syndicaux qui verront à proposer d’autres visions du Québec, plus constructives que celles que préconise le gouvernement libéral actuel.

Organisé par le Réseau de vigilance, vaste coalition populaire et syndicale, ce forum se tient au Palais des congrès de Montréal et traitera d’un point de vue différent de l’état de santé de l’économie québécoise, des services et des biens publics de même que de l’aménagement et du développement solidaire du territoire. Chaque thème sera abordé en tenant compte des droits et libertés, de la démocratie et d’une citoyenneté active, responsable et critique et, enfin, du rôle de l’État.

« Le Forum du premier ministre se tiendra en cercle fermé et en partie à huis clos. De plus, ce gouvernement a changé de ton mais pas de cap : il poursuit sa "réingénierie" comme en témoignent entre autres la "nouvelle religion" du partenariat public-privé et la réforme de l’aide sociale (projet de loi no 57) qui nous fait reculer de 30 ans, indique la porte-parole du Réseau de vigilance, madame Lorraine Guay. Nous avons donc senti la nécessité de permettre au plus grand nombre possible d’actrices et d’acteurs de la société civile de participer au débat sur les grands défis qui attendent la société québécoise. Nous pensons qu’il appartient aux citoyennes et aux citoyens de définir ensemble les termes du débat public et d’imaginer leur avenir. »

Des personnes-ressources présenteront les différents thèmes. Les économistes Sylvie Morel (Université Laval) et Bernard Élie (UQAM) dresseront un portrait de l’état de santé de l’économie québécoise et inviteront à penser l’économie autrement; Sylvie Paquerot et Gérard Boismenu (Université de Montréal) lanceront la discussion autour des services et des biens publics porteurs de solidarité sociale; Margie Mendell (Concordia) et Juan Luis Klein (UQAM) aborderont la question de l’aménagement et du développement solidaire du territoire.

Des séances de travail en atelier et des plénières permettront aux participantes et participants de débattre et de proposer des avenues prometteuses pour le Québec. La plénière sur l’état de santé de l’économie québécoise débute à 11 h 45 ce matin, tandis que celle qui porte sur les services publics est prévue à compter de 16 h cet après-midi. Une dernière plénière sur l’aménagement et le développement solidaire du territoire se déroulera demain à compter de 11 h.

« Il y a d’autres façons de voir notre avenir que les scénarios-catastrophes qui nous sont martelés presque quotidiennement par le gouvernement de Jean Charest. La réduction prônée des services publics et du rôle de l’État ne constituent absolument pas la seule réponse aux défis démographiques et économiques de notre collectivité, ajoute Lorraine Guay. La vision du gouvernement nous mène vers des culs-de-sac que nous devons éviter. Nous voulons mettre sur la table des perspectives à la fois réalistes et porteuses d’avenir pour notre société. »

Le Forum populaire alternatif pour un Québec solidaire se tient au Palais des congrès de Montréal, les 6 et 7 octobre, dès 9 h, à la salle 517 D. Les journalistes sont invités pour toute la durée de l’activité. Pour plus de détails sur le déroulement du Forum, consultez le site du Réseau de vigilance à l’adresse suivante : www.vigilance.cam.org.