FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Les professionnelles en soins choisissent encore la FIIQ.

Montréal, le 1er juin 2005  –  Les professionnelles en soins infirmiers et cardio-respiratoires de plusieurs établissements du Québec ont opté majoritairement pour les syndicats affiliés à la FIIQ lors de la quatrième vague de vote. Les résultats des établissements inclus dans cette vague sont maintenant connus et s’inscrivent dans la lignée des trois premières vagues. La Fédération demeure l’organisation syndicale favorite chez les professionnelles de la catégorie 1.

Voici donc le nom des établissements où les infirmières, les infirmières auxiliaires et les inhalothérapeutes ont voté majoritairement pour la FIIQ :

  • CSSS de l’Énergie
  • CSSS du Sud de Lanaudière
  • CSSS de la Haute-Yamaska
  • CSSS Nicolet-Yamaska, Les Blés d’Or
  • CSSS La Pommeraie
  • CSSS Les Eskers de l’Abitibi
  • RSSS des Aurores Boréales
  • Hôpital de réadaptation Lindsay
  • CSSS de Rimouski
  • CSSS de Charlevoix

Jennie Skene, présidente de la Fédération, ne peut que se réjouir de ces gains. « Il ne fait aucun doute que les professionnelles en soins infirmiers et cardio-respiratoires se reconnaissent dans notre organisation syndicale. Dans plusieurs de ces établissements, les syndicats affiliés à la FIIQ ont remporté le vote avec des majorités écrasantes. Par exemple, au Centre régional de santé et de services sociaux de Rimouski, ce sont plus de 80 % des votantes qui ont choisi le syndicat de la FIIQ. Les professionnelles en soins de cet établissement, visiblement, ne se reconnaissaient pas à travers la FTQ ou la CSN. Elles ont opté pour l’expertise et la force du nombre que seule, la Fédération possède », de déclarer la présidente.

À l’image des trois premières vagues, les taux de participation ont été très élevés. « Les taux de participation sont de l’ordre de plus de 90 % dans de nombreux établissements. C’est donc dire que les professionnelles en soins sont intéressées par tout le processus et qu’elles désirent s’impliquer dans le choix de l’organisation syndicale qui défendra leurs droits et leurs intérêts. Cela laisse présager un avenir positif pour tout le mouvement syndical dans les prochaines années », de poursuivre madame Skene.

La cinquième vague de vote est présentement en cours et se déroule jusqu’au 17 juin. La Fédération a majoritairement remporté les quatre premières vagues de votes. Rappelons que la loi 30 du gouvernement Charest force la fusion des accréditations syndicales. Il y a eu regroupement de tous les titres d’emploi à l’intérieur de quatre (4) catégories. Les infirmières, les infirmières auxiliaires, les inhalothérapeutes, les techniciennes en circulation extra-corporelle, les perfusionnistes et les puéricultrices sont regroupées dans la catégorie 1. C’est donc dire que toutes les professionnelles en soins infirmiers et cardio-respiratoires de ces établissements seront représentées par la FIIQ.