FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

5 mai – Journée de l’infirmière auxiliaire.

Montréal, le 5 mai 2006  –   La Fédération des infirmières et infirmiers du Québec (FIIQ) désire profiter de la Journée de l’infirmière auxiliaire pour souligner le rôle essentiel de ces professionnelles dans les soins prodigués à la population. « Nous avons aujourd’hui 9 500 infirmières auxiliaires membres de la Fédération et malheureusement, elles ne sont pas toujours reconnues à leur juste valeur dans le réseau de la santé. Cette journée est donc importante afin de mettre en lumière leur rôle-clé, leur engagement et leurs connaissances particulières si indispensables pour l’ensemble des intervenant e s du réseau et de la population », de déclarer Lina Bonamie, présidente de la FIIQ.

Pour la Fédération, cette journée est également un moment privilégié afin de s’adresser particulièrement à ces professionnelles. « La Loi 30 a obligé la fusion des accréditations syndicales. Ce fut un moment difficile pour l’ensemble des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires. Il est donc important de profiter d’un moment comme celui-ci pour redire aux infirmières auxiliaires que l’organisation est reconnaissante de la confiance qu’elles lui ont portée et qu’elle est là pour protéger et défendre leurs droits », mentionne madame Bonamie.

L’an dernier, la Fédération a désigné le mois de mai le Mois Santé pour toutes les professionnelles en soins. « Ce mois permet de saluer le travail exceptionnel de ces professionnelles qui sont au cœur du système de santé. C’est aussi un moment privilégié dans l’année afin de renforcer nos liens et ainsi, mieux faire face, toutes ensembles, aux défis de notre organisation », poursuit la présidente Bonamie.

En effet, en plus de souligner la Journée de l’infirmière auxiliaire le 5 mai et celle de l’infirmière le 12 mai, la Fédération a fait du 19 mai la Journée de l’inhalothérapeute. « Et d’ici la fin de l’année 2006, la Fédération changera officiellement de nom. Cette étape marquera un nouveau départ et sera à l’image de toutes les professionnelles que nous représentons », de conclure la présidente.