FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La FIIQ en appui à toute mission de paix.

Montréal, le 26 juillet 2006  –   Les événements qui perdurent actuellement au Proche-Orient ainsi que les interventions du gouvernement Harper face à la crise au Liban amènent la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec (FIIQ), comme elle l’a fait lors de la guerre en Irak, à réaffirmer publiquement son soutien à toute mission de paix.

« Un gouvernement qui privilégie des missions de guerre au détriment de missions de paix et qui adopte des politiques militaristes comme le gouvernement américain ne recevra jamais l’assentiment de la Fédération », de déclarer Daniel Gilbert, 2e vice-président. « Les derniers investissements annoncés par M. Harper pour moderniser l’armée canadienne serviront malheureusement à la guerre au terrorisme plutôt qu’à maintenir le rôle majeur de gardien de la paix que le Canada a joué jusqu’avant l’élection de M. Harper. Comme l’a démontré un récent sondage, plus de la moitié des Québécoises et des Québécois demeurent attachés à la paix et n’encourageront certainement pas la triste position de M. Harper. »

Pour la Fédération, les efforts du Canada devraient plutôt être orientés vers un rétablissement de la paix au Proche-Orient. « Les attaques ont déjà fait trop de victimes et il faut maintenant voir à faire cesser cette violence le plus tôt possible. Toute action dans ce sens recevra l’appui de notre organisation », de conclure M. Gilbert.

La Fédération tient également à exprimer toute sa solidarité envers la communauté libanaise ainsi qu’à toutes les personnes victimes des affrontements.