FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La FIQ salue le retour de Philippe Couillard en santé et la nomination de  plusieurs femmes.

Montréal, le 18 avril 2007  –  La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec — FIQ accueille positivement le retour de Philippe Couillard comme ministre de la Santé et des Services sociaux. « Le gouvernement a misé sur la continuité et la stabilité pour ce ministère et nous ne pouvons que saluer cette décision. Le système de santé est complexe et connaît de sérieux problèmes, particulièrement en ce qui a trait à la pénurie des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires. Avec le retour de monsieur Couillard, nous n’aurons pas à reprendre tout le travail à zéro mais bien à poursuivre les discussions et enfin, trouver des solutions durables », de déclarer Lina Bonamie, présidente de la FIQ.

La FIQ salue également le nombre record de femmes au sein du Cabinet des ministres. « Plusieurs de celles-ci ont hérité de postes-clés, ce qui est extrêmement motivant pour toutes ces femmes qui s’impliquent en politique », poursuit madame Bonamie. Par contre, la Fédération déplore que plusieurs ministres cumuleront de nombreuses fonctions. Par exemple, Michelle Courchesne hérite de deux gros ministères soit celui de l’Éducation ainsi que celui de la Famille. « Il est facile d’imaginer que ces ministres, qui seront responsables de plusieurs dossiers extrêmement importants, seront moins disponibles pour les intervenants », de conclure la présidente.

 

Profil de la FIQ

Le 1er décembre 2006, la Fédération des infirmières et infirmiers du Québec (FIIQ) a adopté un nouveau nom soit, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec — FIQ. La FIQ représente 57 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires.