FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Un nouveau rapport de force pour la négociation

À la suite du conseil fédéral d’octobre dernier, la FIQ a lancé une vaste consultation auprès de ses membres sur les règles prévues au protocole d’engagementdans le cadre d’une alliance SISP-N. Elles se sont prononcées à plus de 92 % en faveur des règles proposées.

Tel qu’initialement prévu, c’est lors de ce conseil fédéral que la décision finale d’adhérer au SISP-N a été prise. Les déléguées ont donc adopté la recommandation à l’effet que la FIQ participe à cette alliance sur la base des règles suivantes :

  • la désignation du SISP pour agir au nom des cinq organisations dans le cadre de la négociation des sujets suivants : rémunération, droits parentaux, disparités régionales et retraite;
  • l’adoption d’un cadre stratégique, d’un plan d’action et d’un plan de communication communs;
  • la mise en place d’instances spécifiques;
  • un mécanisme de prise de décision par consensus;
  • la mise en place d’une équipe (négociation, action-mobilisation, communication, juridique) propre au SISP-N;
  • un protocole de non-maraudage.

Les cinq organisations syndicales représentant 300 000 membres, dont près de 250 000 salarié-e-s formant la majorité du personnel des secteurs public et parapublic, sont maintenant prêtes à se mettre au boulot afin de mener à bien cette prochaine ronde de négociations.