FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Lockout au Journal de Montréal

Voici le texte de la lettre envoyée au président du Syndicat des travailleurs de l’information du Journal de Montréal. Une copie de cette lettre a également été envoyée au PDG de Quebecor, monsieur Pierre-Karl Péladeau.

Montréal, le 28 janvier 2009

Monsieur Raynald Leblanc, président

Syndicat des travailleurs de l’information du Journal de Montréal

4603, rue d’Iberville, bureau 210

Montréal (Québec) H2H 2L9

Monsieur Leblanc,

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ souhaite profiter de cette journée de lancement de votre nouveau média, ruefrontenac.com, afin de vous transmettre toute sa solidarité dans votre combat engagé contre Quebecor et son PDG, Pierre-Karl Péladeau.

À l’instar du traitement réservé à vos collègues du Journal de Québec, monsieur Péladeau choisit la voie de la confrontation en imposant un lockout. Face à cet employeur coriace, votre bataille est essentielle afin de conserver vos acquis obtenus au fil du temps.

La lutte que vous devrez mener au cours des prochaines semaines sera difficile mais la Fédération s’engage à vous soutenir du mieux qu’elle le peut. Ainsi, soyez assuré que notre organisation syndicale n’acceptera aucune demande d’entrevue provenant du Journal de Montréal et n’y placera aucune annonce publicitaire. Par le fait même, nos abonnements à ce journal ont été suspendus et le seront jusqu’au retour au travail de l’ensemble de vos collègues. Bien entendu, nous interpellerons l’ensemble de nos 57 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires et les inviterons à faire de même.

Syndicalement,

Lina Bonamie, présidente

c.c. M. Pierre-Karl Péladeau, PDG, Quebecor