FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Réaction SISP au changement à la présidence de la FIQ – Sur fond de solidarité syndicale, Lina Bonamie a su défendre à la fois les intérêt

Montréal, le 3 juin 2009  –  Les présidentes et les présidents, regroupés au sein du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP), tiennent à souligner la contribution remarquable de Mme Lina Bonamie à la vie syndicale québécoise et à la vie démocratique du Québec à titre de présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ). Les représentantes et représentants syndicaux saluent son travail et son dévouement à la défense des droits des personnes œuvrant dans le secteur de la santé et des services sociaux et à l’amélioration de leurs conditions de travail difficiles.

Lina Bonamie a toujours fait preuve de reconnaissance et de loyauté envers les membres qu’elle représente et a su les défendre avec une grande rigueur dans les bons moments comme dans les plus difficiles. « Elle a démontré beaucoup de vigueur et de combativité particulièrement durant la période de bouleversements dans le milieu de la santé au Québec, notamment à cause des réformes majeures lancées par le gouvernement libéral », ajoute Gilles Dussault, président du Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ). Ces chambardements dans le secteur de la santé prévoyaient, outre la fusion au sein des centres de santé et de services sociaux d’établissements à vocations diverses, la réduction drastique du nombre d’accréditations syndicales permis par établissement.

« Elle est présente sur différentes tribunes pour défendre le système de santé, le respect du droit des femmes et celui des travailleuses et des travailleurs. Elle n’hésite jamais à monter au front pour défendre le modèle d’une société juste et solidaire au Québec », affirme le président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Réjean Parent.

La militante syndicale est reconnue pour ses talents de communicatrice, son franc-parler, son style direct et incisif. « C’est une leader incontestée, ajoute Dominique Verreault, présidente de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS). J’ai particulièrement apprécié sa détermination à trouver des solutions aux problèmes, quels qu’ils soient. Jamais elle ne baisse les bras et cherche toujours des façons constructives pour aplanir les difficultés ».

Un engagement inconditionnel envers les services publics

Durant son mandat à titre de présidente de la FIQ, Lina Bonamie a également démontré un engagement inconditionnel envers les services publics. Elle travaille avec beaucoup d’acharnement et de conviction à leur défense et à leur promotion et n’hésite pas à prendre les moyens nécessaires pour plaider en faveur de services publics de qualité et en quantité suffisante pour l’ensemble de la population.

C’est aussi pour cette raison qu’elle milite pour la création d’une solidarité intersyndicale en étant membre du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP). Elle est également une des leaders syndicaux à l’origine du plus important front commun intersyndical, lequel compte 475 000 membres. Ce Front commun a été mis sur pied en prévision de la prochaine négociation des secteurs public et parapublic pour le renouvellement des conventions collectives arrivant à échéance le 30 avril 2010. Ce sont des valeurs d’intégrité et de solidarité qui guident l’ensemble de ses interventions et de ses actions.

« Ce regroupement des forces syndicales en présence, ces rapprochements intersyndicaux d’une ampleur inédite au Québec, amènent aujourd’hui les travailleuses et les travailleurs des services public et parapublic à entreprendre une négociation conjointe, une première dans l’histoire du syndicalisme québécois. À travers ce processus, elle s’assure de répondre aux volontés de ses membres et de conserver l’identité spécifique de son organisation syndicale », affirme la présidente du Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ), Lucie Martineau.

Les représentantes et les représentants du Secrétariat tiennent à lui exprimer leur admiration et à lui souhaiter une bonne retraite. À l’image de Mme Bonamie, nul ne doute qu’elle sera riche, intense et sereine.

Une nouvelle présidente pour la FIQ

Après avoir assumé pendant quatre ans la présidence de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec et d’autres responsabilités syndicales à travers son organisation – FIQ, Lina Bonamie a cédé aujourd’hui son poste à Mme Régine Laurent au terme d’une élection tenue dans le cadre d’un congrès de trois jours.

Les leaders syndicaux, membres du SISP, profitent de l’occasion pour souhaiter un excellent mandat à Mme Laurent et lui souhaitent de relever des défis à la hauteur de ses aspirations. Ils lui assurent leur collaboration pleine et entière pour la suite des choses et c’est avec plaisir qu’ils l’accueilleront au sein du SISP.