FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Pour défendre les intérêts des 57 000 professionnelles en soins

En tant que nouvelle présidente et militante à la FIQ depuis 25 ans, je tiens à vous communiquer tout l’enthousiasme et la fierté que je ressens d’avoir été élue à la tête d’une formidable organisation qu’est celle des professionnelles en soins de la FIQ.

Je souhaite vous faire part de quelques-unes de mes préoccupations et des mes engagements. En ce qui concerne la négociation de notre prochaine convention collective, je travaillerai inlassablement à maintenir une cohésion dans nos rangs, à garder notre vraie place au sein du Front commun et à préserver notre spécificité comme professionnelles en soins. Je m’engage à défendre nos revendications avec l’énergie de celle qui sait que tout est possible.

Quant à l’organisation du travail, la Fédération en a fait un cheval de bataille depuis de nombreuses années, une bataille qui doit continuer. Je veux, à cet égard, entrevoir l’organisation du travail comme un levier pour redonner aux soignantes et aux soins la place qui leur revient dans notre réseau de la santé et pour maintenir ou redonner des soins plus humains. J’aimerais obtenir, dans ce sillon, l’adhésion d’un grand nombre de professionnelles en soins et l’appui de la population du Québec.

Je veux travailler à vos côtés pour que la FIQ demeure une organisation démocratique et accessible, une organisation qui favorise l’implication du plus grand nombre dans les prises de décision, entre autres, par la mobilisation, par l’accès à l’éducation syndicale et par le droit à l’information. C’est à la FIQ que j’ai fait, comme beaucoup d’autres femmes, l’apprentissage du pouvoir au féminin, un pouvoir qu’il faut préserver pour poursuivre la lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes.

Enfin, j’ai été de tous les combats à la FIQ depuis plus de 25 ans et, en tant que présidente, je veux redoubler d’ardeur pour défendre les positions de la FIQ sur toutes les tribunes publiques. Je veux défendre les professionnelles en soins avec cœur, avec honneur et dans l’action.

Syndicalement,