FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

INFO – Grippe A (H1N1)

  • Dans les milieux de soins, les tâches qui impliquent des contacts rapprochés (à moins de 2 mètres) auprès d’une clientèle présentant un syndrome d’allure grippale ou une grippe A (H1N1) constituent un danger pour les professionnelles en soins enceintes.
  • Le Directeur national de santé publique (DNSP) recommande, entre autres, que les professionnelles en soins enceintes soient affectées à des tâches ne comportant pas de tels contacts rapprochés.
  • Devant le manque flagrant de prudence de plusieurs employeurs qui affectent des professionnelles en soins à des tâches comportant toujours des dangers, la FIQ a demandé au ministre Bolduc qu’elles soient complètement retirées de leur milieu de travail avec rémunération.
  • À la suite des représentations de la FIQ, le DNSP a indiqué qu’en cas d’insatisfaction, la travailleuse enceinte peut déposer une plainte à la CSST.

Que devez-vous faire pour contester l’affectation proposée par votre employeur?

  • Avisez votre équipe syndicale locale.
  • Obtenir, auprès de votre médecin, un Certificat visant le retrait préventif et l’affectation de la travailleuse enceinte identifiant les conditions de travail comportant des dangers pour le foetus ou pour vous-mêmes.
  • Dès la remise de ce certificat, l’employeur doit vous affecter à des tâches exemptes de tout danger, incluant celui du virus A (H1N1).
  • Si l’employeur vous propose une affectation non conforme aux dangers identifiés à votre certificat, vous pourrez la contester en déposant une plainte écrite à la CSST.
  • Si la CSST déclare l’affectation non conforme, vous serez retirée du travail avec indemnisation à moins que l’employeur ne vous propose une affectation conforme.
  • Si la décision de la CSST vous est défavorable, vous pourrez la contester dans un délai de 10 jours suivant sa réception. Vous pourrez bénéficier au besoin d’un premier prêt de 1000 $ de la FIQ.

Pour plus de renseignements, consultez la 3e édition du Carnet de route RPTE RPTA à l’usage des professionnelles en soins enceintes ou qui allaitent de la FIQ.

 

Quelle est la position de la FIQ sur la vaccination contre la grippe A (H1N1)?

La FIQ a analysé l’ensemble de l’information disponible sur le sujet et retient les faits suivants :

  • L’utilisation d’un adjuvant à base de squalène dans l’élaboration du vaccin suscite une controverse. En raison des risques associés à ce produit, les femmes enceintes et les jeunes enfants de moins de 3 ans se verront offrir le vaccin sans adjuvant;
  • Les essais cliniques sur le vaccin sont toujours en cours et ne pourront être terminés avant que ne débute la campagne de vaccination;
  • À l’heure actuelle, l’innocuité du vaccin n’est pas encore assurée et il existe des incertitudes quant aux risques et aux effets secondaires;
  • Des inquiétudes subsistent également sur la possible mutation du virus A (H1N1) et, en pareil cas, l’efficacité du vaccin ne serait pas assurée.

Dans les circonstances, la FIQ :

  • Maintient sa position de libre choix sur la vaccination de ses membres dans le contexte de pandémie de grippe A(H1N1);
  • Assumera comme toujours la défense pleine et entière des professionnelles en soins qui pourraient être lésées par une mesure prise à leur égard par l’employeur;
  • Continue de promouvoir l’utilisation des mesures de précaution universelles décrites notamment dans l’édition révisée de l’Abrégé de prévention des infections qui comprend une nouvelle fiche sur la grippe pandémique A (H1N1) et qui sera distribuée aux membres au mois de décembre 2009.

Selon le MSSS, le libre choix à la vaccination sera respecté dans les milieux de travail et toutes les salariées seront traitées de la même façon, qu’elles aient reçu le vaccin ou non.

Pour toutes ces raisons, la FIQ vous convie à :

  • Vous informer auprès de votre médecin pour que vous soyez en mesure de prendre une décision éclairée sur la vaccination contre la grippe pandémique A (H1N1);
  • Consulter votre équipe syndicale locale en cas de difficultés avec votre employeur au sujet de cette vaccination;
  • Demeurer vigilantes et prudentes afin de protéger votre santé et celle de vos proches notamment en appliquant en tout temps les mesures de précaution universelles.