FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Séisme en Haïti

Compte-rendu du dîner-causerie

Le 25 mars dernier, la FIQ, en collaboration avec le Centre International de solidarité ouvrière (CISO) et l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) accueillait Marc-Arthur Fils-Aimé, directeur de l’Institut culturel Karl-Levêque de Port-au-Prince dans le cadre de son passage à Montréal. Invité à discuter de la reconstruction d’Haïti vue de l’intérieur, M. Fils-Aimé a dénoncé l’exclusion éhontée  des acteurs sociaux haïtiens et de la société civile dans le processus de consultation sur le développement et la reconstruction du pays. La dépendance financière d’Haïti à l’égard de la communauté internationale, 60 % du budget national provenant de l’extérieur, et certains problèmes politiques inhérents au pays, notamment la dérogation systématique à certaines lois, entravent tout projet viable de reconstruction.

Le directeur de l’ICKL, dont l’édifice a été détruit par le séisme du 12 janvier 2010 a dit ne rien attendre de la mascarade qui s’est jouée à la conférence internationale du 31 mars à New-York et qui n’appellera aucun changement notable au plan de reconstruction développé à l’insu du peuple haïtien. Seul un pouvoir alternatif, réellement représentatif de la voix de la majorité haïtienne saura remettre un véritable projet de reconstruction à l’ordre du jour, a fait valoir M. Fils-Aimé.

Afin de mettre en commun les pistes d’action identifiées par les syndicats et les organisations de la société civile en Haïti pour soutenir la reconstruction et le développement de ce pays, Florence Thomas, conseillère au secteur de la Condition féminine, et Karine Crépeau, conseillère au secteur Sociopolitique, participeront à un sommet syndical organisé par la Confédération Syndicale Internationale (CSI) et à une mission de consultation des consœurs et confrères syndicaux d’Haïti du 7 au 12 avril 2010.

Consulter le compte-rendu de l’événement sur le site du CISO ]

Appel à la solidarité des membres

Lors du conseil fédéral des 15, 16 et 17 mars 2010, Madame Lise Martel, trésorière à la FIQ a dévoilé le montant d’argent amassé grâce à la générosité des membres et des salariées de la Fédération. En date du 17 mars 2010, ce sont 46 931,56$ qui avaient été récoltés pour venir en aide aux sinistrés du séisme meurtrier qui est survenu le 12 janvier dernier en Haïti. Mme Martel a remercié les membres de s’être montrés aussi solidaires et elle a invité les syndicats affiliés qui n’auraient pas encore fait de don à participer généreusement à cette campagne, afin d’atteindre l’objectif initial que s’est fixé la FIQ de récolter un dollar par membre.

Pour venir en aide à Haïti : Procédure pour faire un don

Pour faire suite au défi lancé aux syndicats affiliés, la Fédération tient à spécifier que les dons doivent être faits par chèque, ce dernier devant être libellé à l’ordre de « FIQ – Haïti ». Les chèques doivent être acheminés par la poste au bureau de la FIQ à Montréal dont l’adresse apparaît ci-dessous :

  • À l’attention de Mme Lise Martel

    1234, avenue Papineau

    Montréal (Québec)

    H2K 0A4

La somme des montants amassés, qui servira à venir en aide au peuple haïtien, sera remise à un organisme humanitaire reconnu. Soyons solidaires!

Urgent : La Maison d’Haïti de Montréal a besoin de personnes bénévoles

À la suite de l’important séisme survenu en Haïti, la Maison d’Haïti est à la recherche de personnes bénévoles pour venir appuyer l’équipe permanente en place dans son travail d’accueil des personnes sinistrées.

Cet organisme, dédié à l’intégration, l’amélioration des conditions de vie et la défense des droits, apporte un encadrement important aux Québécois et aux Québécoises d’origine haïtienne et aux personnes immigrantes.

Pour offrir votre aide, composez le 514-326-3022.

L’organisme est situé au 8833, boulevard Saint-Michel à Montréal.

Pour plus d’informations, vous pouvez également contacter Karine Crépeau, conseillère syndicale au secteur Sociopolitique de la FIQ, au 514-987-1141, poste 313. 

Aidons Haïti aujourd’hui et demain : annulons sa dette

Grâce à une initiative de Oxfam International, il est possible d’envoyez un courriel à Dominique Strauss-Kahn pour lui demander que le FMI annule immédiatement la dette de Haïti afin que l’aide actuelle ne se transforme pas en un fardeau supplémentaire pour le peuple haïtien.

Pour ce faire, rendez-vous sur le site Internet de Oxfam International dont le lien apparaît ci-dessous et suivez les instructions.

http://www.oxfam.org/haiti-dette

Il y a maintenant près de 190 000 courriels envoyés! Contribuez vous aussi!

La FIQ lance un défi à ses syndicats affiliés

La FIQ a lancé un appel à tous ses syndicats affiliés afin d’amasser des dons pour venir en aide à la population d’Haïti. « Nous avons lancé le défi de recueillir 58 000 $, ce qui représente un dollar par membre de la FIQ. À ce défi s’ajoute le premier don de 10 000 $ fait par la Fédération la semaine dernière. Nous souhaitons donc pouvoir distribuer au minimum tout près de 70 000 $ à des organismes tels que Oxfam – Québec et la Croix Rouge », de dire Régine Laurent, présidente de la FIQ.

Pour les professionnelles en soins désirant agir sur le terrain

Pour celles désirant apporter une aide sur le terrain, la Fédération les invite à communiquer avec des organisations humanitaires telles que :

Par leur expertise dans le milieu humanitaire, ces organisations sont en mesure de fournir aux bénévoles un cadre structuré les permettant d’intervenir efficacement sur place sans pour autant compromettre leur sécurité. La FIQ a à cœur la sécurité de ses membres. C’est pour cette raison qu’elle s’en remet à des organismes reconnus, structurés, sécuritaires et fiables.

Assurance collective : Pour les infirmières de la FIQ se rendant en Haïti

Nous avons pris des dispositions exceptionnelles avec Desjardins Sécurité financière afin que les professionnelles membres de la FIQ qui prendront un congé autorisé chez leur employeur pour participer à l’aide humanitaire en Haïti puissent continuer de bénéficier des garanties prévues au contrat d’assurance collective avantages des membres de la FIQ.

AVANT LE DÉPART, ces professionnelles devront communiquer avec une conseillère syndicale du secteur Sécurité sociale de la FIQ (Mme Francine Tisseur à Montréal ou Mme Hélène Gauvin à Québec) afin que nous puissions fournir à l’assureur la liste des professionnelles concernées. Les renseignements suivants seront requis :

  • Nom et prénom
  • No de contrat et d’attestation d’assurance collective
  • Nom de l’employeur
  • Nom de l’organisme avec lequel la professionnelle part (préalable : partir avec un organisme reconnu)
  • Date de départ
  • Date prévue de retour

Si le séjour devait se prolonger au-delà de 30 jours, les professionnelles devront obligatoirement communiquer avec le service d’assistance voyage de Desjardins Sécurité financière, à frais virés au numéro 514-875-2495 (mentionner que c’est au Canada), afin de maintenir leurs droits aux régimes d’assurance.

En toute solidarité avec Haïti, la FIQ se mobilise

À la suite du terrible séisme ayant touché Haïti, le comité exécutif de la FIQ a réagi rapidement par un premier geste en accordant un montant de 10 000 $ permettant de répondre aux premières urgences du peuple haïtien.

La FIQ s’est également jointe à La Coalition Humanitaire qui vient de se former pour venir en aide au peuple haïtien et qui regroupe des organisations (Oxfam Québec, Oxfam Canada, CARE, Aide à l’enfance) ainsi que certains syndicats.