FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Rapport du Protecteur du citoyen: Un constat de réduction d’accessibilité et de qualité des services aux citoyens

MONTRÉAL, le 29 sept. 2011 – À la première lecture du rapport du Protecteur du citoyen, le Secrétariat intersyndical des services publics (SISP) ne peut que constater la détérioration effective des services aux citoyens engendrée par les constantes coupures du gouvernement Charest. « Le rapport de la Protectrice du citoyen vient ultimement démontrer que la pensée magique du gouvernement Charest qui croit pouvoir faire des coupures dans l’État sans toucher à la qualité et à l’accessibilité des services aux citoyens n’est que poudre aux yeux », lance Réjean Parent, porte-parole du SISP.

Au moment où le gouvernement Charest vient tout juste d’annoncer des coupes de 800M$ en santé et en éducation, le SISP s’inquiète des conséquences qui ne manqueront pas d’affecter les services publics à la population. « Il est illusoire de prétendre que de telles coupures ne viendront pas réduire les services publics alors que pour la seule année 2010-2011, le Protecteur du citoyen a dû intervenir dans les 2/3 des ministères et organismes publics et dans plus de la moitié des établissements du réseau de la santé et des services sociaux. Comme le démontre le présent rapport, le manque de ressources est la principale cause de délais interminables et de réduction du nombre d’heures dans les services de maintien à domicile », rétorque le porte-parole du Secrétariat.

Il ajoute : « Il serait intéressant que monsieur Charest explore des pistes de nouveaux revenus pour l’État plutôt que celles des coupures. On le remarque depuis plusieurs années, les coupures n’ont amené rien de positif à la population du Québec. Il est maintenant grand temps de changer de stratégie et d’aller chercher l’argent là où il est, dans les poches des plus riches et des grandes entreprises qui exploitent nos ressources. Mais il faut avant tout revoir les pratiques de privatisation et de sous-traitance de services comme le prouvent les derniers événements dans l’industrie de la construction », conclut Réjean Parent.