FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Droit des femmes à l’avortement et à la contraception

Mobilisation Pro-Choix - Appel à l'action

Le 26 avril prochain, le Parlement canadien débattra d’une motion privée (M-312), déposée  à la mi-mars par le député conservateur Stephen Woodworth. Par cette motion, le député conservateur Woodworth cherche à provoquer la mise sur pied d’un comité parlementaire spécial  qui aurait pour mandat de se pencher sur  la définition d’être humain, telle que contenue au Code criminel, afin de vérifier si celle-ci peut s’appliquer au fœtus, avec tous les droits juridiques qui en découlent.

L’adoption de cette motion par le gouvernement conservateur majoritaire pourrait avoir des conséquences néfastes nombreuses, telles la limitation du droit à l’avortement, voire la criminalisation de l’avortement, et la remise en question de la contraception. Sans compter toute la visibilité que la mise sur pied d’un tel comité  donnerait au mouvement anti-choix.

Il est donc urgent d’agir rapidement!  Voici quelques suggestions d’actions à entreprendre dès maintenant :

  • Exigez que votre député-e prenne position CONTRE cette motion lors du débat du 26 avril. Un modèle de lettre vous est proposé, que vous pouvez envoyer à votre député-e par courriel ou par la poste. Rappelons qu’il n’est pas nécessaire d’affranchir le courrier adressé à un-e député-e à son adresse de la Chambre des communes.  L’adresse de la Chambre des communes et les adresses courriel des député-e-s sont disponibles sur le site Internet du Parlement du Canada.

Pour plus d’information sur la campagne de mobilisation pro-choix contre la motion M-312, consultez le site Internet de la Fédération du Québec pour le planning des naissances.