FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Une action concertée visant un financement adéquat pour des services publics de qualité!

QUÉBEC, le 11 févr. 2013 – Alors que l’enjeu de l’autonomie des personnes aînées est en tête de liste des préoccupations des milieux concernés, cinq organisations d’importance s’unissent aujourd’hui pour annoncer le lancement du Regroupement pour le mieux-être des personnes en perte d’autonomie (RMEPPA).

Regroupant plus de 350 000 personnes, la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ, le Réseau FADOQ, l’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP), le Regroupement interprofessionnel des intervenants retraités des services de santé (RIIRS) et l’Association de personnes retraitées de la Fédération autonome de l’enseignement (APRFAE) ont choisi de s’unir et d’agir d’une même voix pour permettre l’amélioration de la qualité de vie des personnes en perte d’autonomie.

Ainsi, le Regroupement s’est donné comme principal mandat de réclamer au gouvernement les soins et les services qui permettraient véritablement aux personnes en perte d’autonomie de vivre dignement, qu’elles soient hébergées, en attente d’être hébergées ou vivant à domicile. Pour y parvenir, le RMEPPA entend :

  • Dénoncer les situations qui mettent en péril le bien-être des personnes en perte d’autonomie et qui touchent de façon particulière les personnes âgées, dont une grande majorité de femmes;
  • Dénoncer les orientations du gouvernement, concernant les services aux personnes en perte d’autonomie, qui compromettent la qualité des soins et des services offerts;
  • Réclamer une amélioration du financement public des ressources d’hébergement ainsi que des services sociaux et de santé et faire en sorte que la prestation publique de ces soins soit une priorité pour que prime toujours la qualité de vie des personnes en perte d’autonomie;
  • Exercer une vigilance par rapport à toute politique, orientation ou initiative gouvernementale visant à modifier les soins et les services offerts aux personnes en perte d’autonomie et en faire la critique en fonction du meilleur intérêt des personnes en perte d’autonomie.

Le RMEPPA a également une entente de collaboration avec la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN) et l’appui des Médecins québécois pour le régime public (MQRP).

Pour les membres du RMEPPA, à l’occasion de l’étude de crédits budgétaires à l’Assemblée nationale du Québec, le gouvernement doit impérativement confirmer une amélioration du financement public des ressources d’hébergement ainsi que des services sociaux et de santé offerts aux personnes en perte d’autonomie.