FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

CSSS de Rimouski-Neigette – Le SPSICR et la FIQ s’entendent avec la direction sur la mise sur pied d’un comité de travail

Rimouski, jeudi 4 juillet 2013 – Au cours des dernières heures, deux rencontres ont eu lieu entre le Syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires (SPSICR) du CSSS de Rimouski-Neigette et la direction de l’établissement. Solange Tremblay, présidente du SPSICR, et Daniel Gilbert, vice-président de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec–FIQ sortent satisfaits de ces rencontres.

Les demandes du syndicat mises de l’avant au cours des dernières semaines quant aux impacts du plan de compressions budgétaires entériné par le conseil d’administration ont finalement été prises en considération par la direction. La proposition de créer un comité de travail avec des mandats précis a été acceptée par la direction. Les deux parties ont convenu que des rencontres se tiendront rapidement au cours des prochaines semaines afin que le comité évalue des solutions ayant le moins d’impacts possible sur les services à la population et auprès des professionnelles en soins.

« Nous sommes satisfaites du changement de ton que prend la direction aujourd’hui », indique Solange Tremblay, présidente du SPSICR. « Les discussions ont permis de faire en sorte que le comité de travail puisse faire une analyse de la structure budgétaire de façon transparente et réfléchir à différentes avenues pour préserver la qualité et la sécurité des soins à Rimouski. »

La direction s’est également engagée auprès du syndicat à tout mettre en œuvre pour trouver d’autres issues au recours à la main-d’œuvre indépendante pour répondre à la demande de soins et de services dans la région. « Considérant la lutte que mène la FIQ relativement à l’utilisation de la main-d’œuvre indépendante, nous accueillons très positivement cet engagement », souligne Daniel Gilbert, vice-président de la FIQ.

Le rétablissement d’un climat d’échanges était primordial afin d’effectuer les travaux nécessaires dans ce dossier. Le SPSICR et la FIQ souhaitent qu’un tel climat s’installe également entre le Dr Rédouane Bettahar et la direction afin de dénouer la situation d’impasse qui prévaut actuellement entre les parties.

À propos de la FIQ

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec–FIQ représente plus de 62 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes œuvrant dans les établissements de santé publics québécois. Au CSSS de Rimouski-Neigette, le Syndicat  des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires (SPSICR) représente plus de 800 membres.