FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Élections provinciales – La FIQ souhaite un dialogue constructif

Québec, 8 avril 2014 – La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ a pris connaissance des résultats du scrutin qui ont mené à l’élection d’un gouvernement libéral. La FIQ espère pouvoir se mettre rapidement au travail avec celui‑ci afin de miser encore davantage sur l’expertise des professionnelles en soins dans l’amélioration des soins de santé au Québec. 

« Le maintien d’un réseau de santé public et de qualité accessible à toutes les Québécoises et à tous les Québécois et l’avancement des conditions de travail des professionnelles en soins sont au cœur des préoccupations auxquelles la Fédération souhaite trouver des solutions », a fait valoir Régine Laurent, présidente de la FIQ. La Fédération a été très proactive depuis les derniers mois pour souligner l’importance de mettre en place des soins à échelle humaine, sécuritaires et de qualité et entend poursuivre dans cette voie avec le nouveau gouvernement.

Même si la Fédération a émis des réserves et des critiques à l’égard de certaines promesses formulées par le Parti libéral en campagne et ne partage pas le point de vue de ce dernier sur des aspects relatifs à l’avenir du système de santé, la FIQ espère pouvoir établir un dialogue constructif avec le gouvernement dans l’intérêt de tous les citoyennes et citoyens du Québec.

À propos de la FIQ

La Fédération représente plus de 62 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes œuvrant dans les établissements publics québécois.