FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Monsieur Couillard, votre projet de loi no 10 n’est pas un cadeau! Il doit être mis au rancart!

Réunies en conseil fédéral à Laval, les déléguées de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ ont décidé de se rendre devant les bureaux du premier ministre, Philippe Couillard, afin de lui signifier haut et fort que son projet de loi no 10 ne tient pas la route et qu’il doit être jeté aux oubliettes.

Voyez la manifestation en images

Puisque le temps des fêtes approche à grands pas, c’est sous le thème « le projet de loi nº 10 n’est pas un cadeau » que la délégation est venue offrir à monsieur Couillard des « cadeaux » provenant des différents établissements de la santé à travers le Québec et contenant une panoplie de solutions proposées par les professionnelles en soins afin d’améliorer le réseau de la santé et la qualité des soins et des services offerts.

« Monsieur Couillard, nous en avons des solutions pour solidifier notre réseau public de santé, pour rendre les soins plus accessibles et mieux adaptés à la population. Nous sommes aujourd’hui ici pour vous offrir ces solutions. Espérons que vous aurez l’audace de déballer nos cadeaux et de considérer ce que les professionnelles en soins ont à vous proposer » a martelé Régine Laurent, présidente de la FIQ.

« Puisque le gouvernement semble obsédé par l’assainissement des finances publiques et par l’optimisation de chaque dollar investi, pourquoi ne pas s’attaquer notamment à la révision de la politique du médicament en mettant en place des mesures visant à contenir les coûts des médicaments? », a poursuivi madame Laurent. Instaurer un régime public universel d’assurance médicaments, miser sur les soins de proximité, décentraliser les soins et services de santé et instaurer des mesures claires afin de limiter le recours à la main-d’œuvre indépendante, voilà quelques-unes des solutions mises sur la table par la Fédération et qui s’avèrent beaucoup plus viables que celle émises par le gouvernement.

Il faut tirer un grand trait sur le projet de loi no 10 puisqu’il risque de fragiliser, voire de mettre en péril, le réseau de la santé. Sous le couvert de l’austérité, le gouvernement cherche à imposer son idéologie néolibérale en n’exposant pas à la population ses véritables intentions. « Est-ce cela faire de la politique autrement? Est-ce cela sa vision de la transparence? Monsieur Couillard, le respect est une valeur qui ne rapporte pas d’argent certes, mais qui ne vous coûte rien non plus. Alors peut-être serait-il temps pour vous de réellement considérer la population au lieu de démanteler à coup de projets de loi notre réseau de la santé? Ne vous privez pas de l’expérience et de l’expertise des professionnelles en soins et écoutez ce que nous avons à dire. C’est le plus beau cadeau que vous puissiez faire à la population », a conclu Régine Laurent.

Voyez la manifestation en images