FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Négociations 2015 – Les professionnelles en soins de la FIQ des régions de Laval et des Laurentides dénoncent les offres du gouvernement

Saint-Eustache, mercredi 30 septembre 2015 – Des centaines de membres de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ des établissements des régions de Laval et des Laurentides ont manifesté aujourd’hui jusqu’à 19 h 30 devant l’Hôpital de Saint-Eustache pour dénoncer les offres du gouvernement faites aux professionnelles en soins et pour protester contre les compressions et les coupures libérales dans le réseau de la santé.

« Nous sommes ici pour dénoncer les offres méprisantes et insultantes du gouvernement. Ce que le gouvernement libéral nous propose est tout simplement une dégradation des conditions de travail de nos professionnelles en soins. Nous ne pouvons négocier sur la base de ce que le gouvernement nous a présenté », de s’indigner Roberto Bomba, membre du comité exécutif de la FIQ.

« Nous disons catégoriquement non à ces offres. Nous désirons que le gouvernement se penche sur les solutions que la FIQ lui a proposées pour vraiment résoudre les problèmes du réseau de la santé dans le but de maintenir un service de qualité et des soins sécuritaires pour l’ensemble de la population », de poursuivre monsieur Bomba.

« La gestion libérale fait mal au réseau de la santé. Elle compromet la qualité et la sécurité des soins. Les professionnelles en soins sont déjà surchargées et le gouvernement veut leur en imposer encore davantage en plus de les appauvrir. Et c’est sans compter les compressions qui font des ravages. Pour le CISSS des Laurentides, les coupures se chiffrent à près de 40 millions de dollars. C’est insensé de croire qu’il n’y aura aucun impact sur la qualité des soins offerts à la population de la région! », de s’exclamer Julie Daignault, porte-parole de la Table régionale d’action et de concertation (TRAC) Laval et Laurentides.

« Notre système de santé mérite mieux, les patient-e-s et les professionnelles en soins des régions de Laval et des Laurentides méritent mieux. Nous continuerons de nous battre pour les patient-e-s et les professionnelles en soins », a conclu Roberto Bomba.

À propos de la FIQ

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ représente plus de 66 000 membres, soit la grande majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires œuvrant dans les établissements publics québécois.