FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

CHSLD de la Colline et CHSLD Beaumanoir – Moins d’infirmières et d’infirmières auxiliaires pour des cas de patient-e-s de plus en plus lourds

Chicoutimi, le lundi 14 mars 2016 – Le Syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires du Centre de santé de Chicoutimi (FIQ) s’oppose fermement aux nouvelles compressions dans les CHSLD du territoire de Chicoutimi, annoncées ce matin par la direction de l’établissement. Ces compressions se traduiront par la délocalisation vers le privé des lits de transition du CHSLD de la Colline et par la fermeture de huit lits au CHSLD Beaumanoir.

Martine Coté, présidente du Syndicat, appréhende une nouvelle dégradation de la qualité des soins dans ces centres d’hébergement, où infirmières et infirmières auxiliaires peinent déjà à assurer des soins sécuritaires à la clientèle vieillissante en perte d’autonomie. « Les professionnelles en soins, tout comme les familles de Chicoutimi ayant un parent hébergé, en font le constat au quotidien : les patients en CHSLD sont de plus en plus mal en point et ils ont besoin de soins infirmiers actifs. Ce sont les professionnelles en soins qui peuvent agir pour prévenir les chutes, évaluer les plaies et ajuster les traitements selon l’évolution de la santé mentale et psychologique », a-t-elle déclaré.

Avec ces nouvelles compressions, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la région poursuit l’objectif d’économiser 250 000 $ dès cette année. « L’austérité budgétaire se répercute dans nos milieux et c’est notre devoir, comme professionnelles en soins, de dénoncer l’inacceptable. Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Jean trouvera la FIQ sur son chemin à chaque fois que la qualité et la sécurité des soins seront compromises par des considérations budgétaires », a conclu madame Côté.

À propos de la FIQ

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ représente plus de 66 000 membres, soit la grande majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires œuvrant dans les établissements publics québécois. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la FIQ compte plus de 2 500 membres.