FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Recul du ministre Barrette sur les frais accessoires : la FIQ applaudit

Recul du ministre Barrette sur les frais accessoires : la FIQ applaudit

La présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ, Régine Laurent, se réjouit de la décision du ministre de la Santé et des Services sociaux d’abolir les frais accessoires facturés aux patients pour des services assurés. « Le ministre Barrette recule sur son intention d’encadrer et légaliser les frais accessoires et c’est très bien ainsi. Il cessera maintenant de défendre l’indéfendable. À la FIQ, nous nous sommes battues aux côtés d’autres organisations pour faire reculer le ministre et aujourd’hui nous pouvons savourer une victoire qui sera bénéfique pour les patients », a déclaré la présidente de la FIQ.

Des frais illégaux et immoraux.

« Les frais accessoires sont illégaux et immoraux et le ministre semble maintenant le reconnaître. Nous espérons que dorénavant il travaillera avec les professionnelles en soins et l’ensemble du personnel soignant pour mettre en place des solutions qui amélioreront significativement la qualité des soins ainsi que leur accessibilité. Nous voulons que le ministre travaille à renforcer notre système de santé public et non qu’il le privatise », a conclu Régine Laurent.

À propos de la FIQ

La Fédération représente plus de 66 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques œuvrant dans les établissements publics québécois.