FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Rapport de la Protectrice du citoyen – « La gestion libérale met en danger les patients et les professionnelles en soins », affirme Régine Laurent

Rapport de la Protectrice du citoyen – « La gestion libérale met en danger les patients et les professionnelles en soins », affirme Régine Laurent

« La Protectrice du citoyen est venue confirmer aujourd’hui dans son rapport que le gouvernement libéral se livre à un véritable saccage de notre réseau public de santé. Elle confirme ce que des milliers de professionnelles en soins constatent tous les jours : la réforme Barrette et l’austérité libérale compromettent la qualité et la sécurité des soins tout en contribuant à privatiser notre réseau de santé. » C’est en ces termes que la présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec – FIQ, Régine Laurent, a réagi aujourd’hui au dépôt du rapport annuel de la protectrice du citoyen, Raymonde Saint-Germain.

« Philippe Couillard et Gaétan Barrette ne peuvent plus nier que leur gestion n’affecte pas les soins et les services, que le projet de loi 10 était une erreur. Maintenant, ils doivent regarder vers l’avenir. Le gouvernement doit utiliser ses surplus budgétaires pour réinvestir massivement en santé et il doit travailler à des solutions concrètes pour améliorer la qualité et la sécurité des soins. Le gouvernement doit être à l’écoute des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes, il doit discuter avec nous des solutions que nous avons mises de l’avant », a conclu Régine Laurent.

À propos de la FIQ

La Fédération représente plus de 66 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires, soit la grande majorité des infirmières, infirmières auxiliaires, inhalothérapeutes et perfusionnistes cliniques œuvrant dans les établissements publics québécois.