FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Commission d’enquête sur les pratiques policières à l’égard des femmes autochtones : signez la pétition

Commission d’enquête sur les pratiques policières à l’égard des femmes autochtones : signez la pétition

Le 28 novembre dernier, nous apprenions qu’aucune accusation ne serait portée contre les policiers de Val-d’Or en lien avec les agissements criminels commis à l’endroit des femmes autochtones, et ce, malgré le fait qu’une observatrice indépendante ainsi que les procureur-e-s impliqué-e-s aient tenu à préciser que cette décision ne signifiait pas que les événements allégués ne s’étaient pas produits.

En tant qu’organisation composée majoritairement de femmes, la FIQ est préoccupée par la violence subie par ces dernières. Elle travaille activement à encourager les femmes à briser le silence et à dénoncer les abus dont elles sont victimes. Dans le contexte, elle s’inquiète vivement de l’impact que pourrait avoir cette annonce sur le renforcement du sentiment d’impunité policière. La FIQ soutient donc Femmes autochtones du Québec et l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador dans leur demande pour que soit créée une commission d’enquête chargée de mener une enquête systémique sur les pratiques policières à l’égard des Autochtones.

La FIQ joint donc sa voix à la Ligue des droits et libertés et invite la population à signer, d’ici le 17 février, une pétition soumise à l’Assemblée nationale à cet effet.

Par ailleurs, la présidente de la FIQ, Régine Laurent, a écrit au premier ministre du Québec, Philippe Couillard, pour lui faire connaître son souhait qu’une telle commission soit mise sur pied..


Crédit photo:ICI Radio-Canada / Émélie Rivard-Boudreau