FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

L’OIIAQ donne suite à une motion présentée à sa dernière assemblée générale

L’OIIAQ donne suite à une motion présentée à sa dernière assemblée générale

Lors de l’Assemblée générale de l’Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec (OIIAQ), qui se tenait le 9 juin dernier, la vice-présidente de la FIQ, Linda Bouchard, également infirmière auxiliaire, déposait une motion afin que l’OIIAQ revendique la présence des infirmières auxiliaires dans les centres d’activités où elles répondent aux besoins des patients, et ce, en occupant entièrement leur champ de pratique. Cette motion, appuyée par Nancy Légaré, infirmière auxiliaire du Syndicat interprofessionnel du CHU de Québec (SICHU) fut adoptée à l’unanimité.

Nous considérons opportun de vous faire part de la lettre que le Conseil d’administration de l’OIIAQ a adressée à madame Bouchard le 14 novembre dernier, pour donner suite à cette motion.

D’entrée de jeu, on y précise qu’outre son mandat d’assurer la protection du public, l’OIIAQ a également pour mission de promouvoir le rôle des infirmières auxiliaires dans le réseau de la santé. Il dresse également un portrait des nombreuses tribunes dans lesquelles l’Ordre intervient pour rappeler que l’infirmière auxiliaire est partie prenante de la démarche de soins. Le CA de l’OIIAQ profite de l’occasion pour présenter les effets concrets de ses interventions au sein de plusieurs milieux de soins. Finalement, il rappelle que ces représentations se font toujours dans le respect des prérogatives et responsabilités qui sont du ressort d’autres instances, notamment les instances syndicales.

 Téléchargez la réponse de l’OIIAQ