FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Mobilisation en Grande-Bretagne contre la baisse du salaire des infirmières

Mobilisation en Grande-Bretagne contre la baisse du salaire des infirmières

Il n’y a pas que le Québec qui soit frappé par des mesures d’austérité. Plusieurs gouvernements, ailleurs dans le monde, ont décidé d’emprunter la même voie et appliquent des politiques de restrictions budgétaires, le plus souvent au détriment des services publics.
Depuis quelques années, les professionnelles en soins de la Grande-Bretagne sont particulièrement ciblées par ces mesures. En effet, depuis 2010, le salaire moyen des infirmières a baissé de 14 %. Il n’est pas étonnant, dans ce contexte, que près de 78 000 postes d’infirmières soient actuellement vacants en Angleterre, une situation qui affecte grandement l’accessibilité et la qualité des soins.

Pour protester contre cette situation, et pour mobiliser la population à cet enjeu, les infirmières britanniques ont mis sur pied la campagne « Scrap the cap ». Cette campagne a mené, hier, à une manifestation à laquelle prenaient part plus de 3000 professionnelles en soins et patients. Le tout s’est déroulé devant le Parlement de Londres où les manifestants ont profité de l’occasion pour exprimer leur désaccord avec la position du gouvernement qui refuse d’octroyer des conditions salariales décentes aux infirmières.