FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Violence organisationnelle : quels constats pour le réseau de la santé?

Violence organisationnelle : quels constats pour le réseau de la santé?

Un des objectifs du dernier Réseau était de créer un espace pour que les femmes puissent discuter de la violence dont elles sont témoins ou font l’objet dans le cadre de leur travail. Les ateliers ont été une belle occasion pour constater que les exemples ne manquent pas. En effet, les militantes présentes ont parlé des nombreuses situations auxquelles elles doivent faire face : intimidation, clivage, jalousie, humiliation, surveillance accrue, retenue d’informations créant des situations dangereuses, etc.

La conférence d’Isabelle St-Pierre, professeure et chercheure en sciences infirmières à l’Université du Québec en Outaouais, a permis de remarquer que plusieurs cas amenés par les femmes présentes avaient aussi été relevés par la recherche. Les membres ont également échangé avec Mme St-Pierre sur les facteurs contribuant au phénomène du non-dit ainsi que sur les impacts des structures de travail sur l’apparition ou le maintien des situations de violence.

Une fois l’ampleur du phénomène constaté, il ne restait qu’une avenue possible : agir!