FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Rapport de la Vérificatrice générale : aucune vision globale de la planification des services chirurgicaux au Québec

Rapport de la Vérificatrice générale : aucune vision globale de la planification des services chirurgicaux au Québec

Dans son premier rapport en 2018, la vérificatrice générale (VG) a présenté les résultats de son audit concernant les services chirurgicaux. Les conclusions de l’audit sont très préoccupantes, puisque le VG montre que le MSSS n’a aucune vision globale de la répartition optimale des services chirurgicaux. D’un côté, les données utilisées pour le calcul des délais d’attente par le MSSS ne sont pas fiables et de l’autre, les cibles établies par le MSSS sur les délais à respecter pour pratiquer une chirurgie ne tiennent pas compte de l’urgence de réaliser celle-ci. La FIQ avait d’ailleurs été invitée à rencontrer l’équipe du VG lors au début de leurs travaux pour discuter des pistes à explorer et des problèmes rencontrés sur le terrain par les professionnelles en soins. Force est d’admettre que les éléments soulevés lors de cette rencontre ont été éclairants !

De plus, même dans le domaine des chirurgies, la rémunération des médecins semble disproportionnée par rapport aux sommes réellement consacrées aux services à la population. Le coût des chirurgies effectuées au Québec en 2015-2016 a été évalué à 1,9 G$, dont la plus grande partie, 1.1 G$ est alloué aux médecins sous la forme de rémunération relative à la chirurgie, à l’anesthésiologie et à l’assistance opératoire. La balance, 847 M$, permet de soutenir les dépenses des établissements comme le salaire des professionnelles en soins, le matériel et les autres coûts de fonctionnement du bloc opératoire.