FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Entente de principe pour les professionnelles en soins du Saguenay–Lac-Saint-Jean : les membres votent en faveur de l’entente à 97 %

Entente de principe pour les professionnelles en soins du Saguenay–Lac-Saint-Jean : les membres votent en faveur de l’entente à 97 %

C’est aujourd’hui que se tenait le vote des membres de la FIQ–Syndicat des professionnelles en soins du Saguenay–Lac-Saint-Jean (FIQ–SPSSLSJ) sur l’entente de principe conclue avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la région le 9 juin dernier. À 97%, les membres ont dit oui à cette entente.

« Nous sommes très satisfaites de l’entente que nous avons présentée à nos membres et le résultat du vote parle de lui-même. Les conditions de travail et d’exercice des professionnelles en soins vont s’améliorer, entre autres grâce à des mesures favorisant la stabilité des équipes de soins et la conciliation famille-travail-vie personnelle », indique Julie Bouchard, présidente du Syndicat. Madame Bouchard précise que « cette entente répond aux priorités établies par nos membres, notamment sur les questions du rehaussement de postes à temps complet et de la mobilité du personnel ».

Rappelons que, de tous les établissements où est actuellement négocié le renouvellement de la convention collective, la FIQ–SPSSLSJ a été la première organisation syndicale à parvenir à une entente de principe. « Après plusieurs mois de négociation, on peut affirmer que tout le monde sortira gagnant de cette entente, que ce soit les professionnelles en soins, l’établissement ou la population qui aura accès à des soins sécuritaires, humains et de qualité », ajoute la présidente.

Le Syndicat tient à remercier les membres du comité de négociation locale qui ont travaillé avec acharnement au cours des derniers mois et, bien sûr, les professionnelles en soins qui ont été derrière elles tout au long du processus.

L’adoption de cette entente permet d’harmoniser et d’uniformiser 8 conventions collectives locales à la suite de la Loi 10 et des fusions d’établissements qui en ont découlé.