FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La FIQ innove avec un projet ratios en soutien à domicile en Montérégie-Centre

La FIQ innove avec un projet ratios en soutien à domicile en Montérégie-Centre

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec–FIQ ainsi que le Syndicat des professionnelles en soins de la Montérégie-Centre (SPSMC) ont pris part ce mardi 29 janvier au lancement du projet ratios sécuritaires professionnelles en soins/patient‑e‑s, qui sera mis en place au CISSS de la Montérégie-Centre (Réseau local de services de Champlain). Un projet attendu par les professionnelles en soins et qui constitue une innovation importante, puisqu’il sera déployé en soutien à domicile.

« L’employeur et nous désirions que le projet ratios se déroule dans notre établissement. C’est donc un soulagement et un privilège de voir aujourd’hui qu’il se concrétise, pour nos membres et pour la population qui en bénéficiera », a déclaré Denis Grondin, président du SPSMC. Une soixantaine de professionnelles en soins participeront à ce projet, qui aura de larges retombées. « Notre travail au soutien à domicile est souvent méconnu. Par le projet ratios, notre réalité sera démystifiée et prise en considération. Nos membres sont impatientes d’avoir le temps de prendre soin non seulement des patient-e-s, mais de pouvoir aussi soutenir leurs proches aidant-e-s », explique Mylène Lévesque, vice-présidente Mission CLSC du SPSMC.

Alors que d’autres systèmes de santé ont implanté des ratios sécuritaires en milieu hospitalier, le ratio qui sera bientôt implanté en soutien à domicile en Montérégie-Centre est le tout premier à avoir été développé, à l’échelle internationale. La période d’implantation des ratios permettra de documenter, notamment, l’amélioration de la réponse aux besoins des patient‑e‑s et des conditions d’exercice du personnel.

« On est particulièrement fières de ce projet ratios. D’abord, les 17 projets ratios sont maintenant lancés, et celui-ci aura lieu en soutien à domicile, ce qui constitue rien de moins qu’une première mondiale! La bataille pour des soins sécuritaires et de qualité, la FIQ la mène depuis plusieurs années. On attend du gouvernement qu’il adopte rapidement une loi sur les ratios ainsi qu’un plan de déploiement pour les prochaines années. Si on veut donner espoir aux professionnelles en soins, le gouvernement doit s’engager et leur envoyer un message fort » a conclu Nancy Bédard, présidente de la FIQ.

De gauche à droite : Denis Grondin (président du SPSMC), Marc Tremblay (V-P responsable Tâches et organisation du travail du SPSMC), Mylène Lévesque (V-P Mission CLSC du SPSMC), Nathaly Chénier, Katia Fecteau, Caroline Proulx (conseillères syndicales de la FIQ) et Jérôme Rousseau (V-P de la FIQ).