FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Mesure incitative estivale – L’art de manquer le bateau!

Mesure incitative estivale – L’art de manquer le bateau!

Hier, le 10 juillet, le gouvernement du Québec a transmis aux directions d’établissements des informations quant à la mise en place d’une mesure incitative estivale destinée au « personnel clinique » du réseau de la santé.

En résumé, le gouvernement offrira aux infirmières et infirmières auxiliaires un montant forfaitaire de 75 $ pour chaque quart de travail complet effectué à partir de la deuxième fin de semaine consécutive. De plus, la mesure est assortie de plusieurs conditions d’application.

Pour la Fédération, cette annonce est une réponse inadéquate à ce qui se passe dans les établissements de santé. Non seulement peu d’infirmières et d’infirmières auxiliaires répondront à la liste interminable de critères, mais cette mesure ne touche ni les inhalothérapeutes, ni les perfusionnistes cliniques. Aussi, faut-il rappeler au gouvernement que la situation est critique pour toutes les professionnelles en soins, et ce, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7? Avec sa mesure incitative estivale, le gouvernement manque carrément le bateau!

Depuis des mois, le réseau de la santé vit une crise sans précédent et les professionnelles en soins expriment jour après jour leur ras-le-bol devant leur surcharge de travail et la difficulté qu’elles ont de pouvoir dispenser des soins de qualité et sécuritaires. Par ailleurs, c’est de notoriété publique que le défi de main-d’œuvre est important durant l’été et que cela a des conséquences directes sur la capacité du réseau à maintenir l’offre de soins.

Alors que le gouvernement nage dans les surplus budgétaires, il aurait pu choisir de donner un réel signe d’encouragement en offrant une mesure financière à toutes les professionnelles en soins du réseau de la santé. Cette forme de reconnaissance aurait permis à ces dernières de bénéficier d’un peu d’air et leur manifester clairement que le gouvernement est conscient de l’effort déployé pour tenir le réseau à bout de bras encore cet été. Au lieu de cela, il offre tardivement une mesure anémique qui ne produira pas l’effet escompté. C’est malheureux, mais cela risque d’être trop peu, trop tard!

 

Photo: iStock/Getty Images