FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Semaine annuelle SST – Ouvrons-nous les yeux sur la fatigue!

Semaine annuelle SST – Ouvrons-nous les yeux sur la fatigue!

Dans le secteur de la santé, la fatigue reliée au travail est ressentie par toutes les professionnelles en soins à un moment ou un autre de leur semaine de travail.

À titre d’exemple, ce sont 50,5 % des infirmières qui ressentent de la fatigue presque en permanence. De ce nombre, 80 % d’entre elles se sentent fatiguées après le travail. Les longues heures de travail, les horaires atypiques, la surcharge de travail en lien avec le manque de personnel et un environnement de travail affecté par les nombreuses réformes ne sont qu’une partie des raisons à l’origine de ce phénomène.

Ailleurs, on aborde l’enjeu de la fatigue dans une perspective de santé et sécurité au travail. Par exemple, pour des raisons de sécurité dans l’industrie du transport, le gouvernement du Québec limite la durée de conduite des conducteurs de véhicules lourds dans une journée ou dans une semaine de travail.

Du côté du secteur de la santé, on continue de fermer les yeux sur la fatigue des infirmières, des infirmières auxiliaires, des inhalothérapeutes et des perfusionnistes cliniques professionnelles de la santé. On s’en accommode depuis toujours comme un mal nécessaire propre à ce secteur. La fatigue y est inhérente et banalisée.

Pourtant, des recherches établissent un lien entre la fatigue et des problèmes de santé chez les professionnelles en soins. Elles y voient un facteur contributif d’erreurs médicales et d’accidents de travail. Une étude rapporte que 38 % des infirmières ont signalé des quasi-erreurs reliées à la fatigue. La fatigue figure aussi parmi les raisons pour lesquelles 25 % des professionnelles en soins pensent à quitter la profession. Les impacts de la fatigue au travail sont multiples, tant pour les professionnelles en soins que pour le réseau de la santé et ses bénéficiaires.

La semaine SST 2019 a pour but de sensibiliser les professionnelles en soins aux dangers de la fatigue au travail. Elles doivent être en mesure de la reconnaître, de la comprendre et ainsi d’agir. La semaine SST 2019 entame une réflexion sur la fatigue au travail, maintenant :
ouvrons-nous les yeux sur la fatigue !

Matériel de la semaine SST 2018