FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Mise à jour économique – Pas d’argent pour les ratios, malgré des surplus importants

Mise à jour économique – Pas d’argent pour les ratios, malgré des surplus importants

La mise à jour économique que vient de livrer le gouvernement Legault est décevante pour les professionnelles en soins, qui espéraient que leur gouvernement prendrait enfin les moyens nécessaires pour réduire leur surcharge de travail et assurer la qualité et la sécurité des soins aux patients-e-s.

Six mois après son premier budget, le gouvernement devrait avoir pris la mesure de la gravité de la situation dans le réseau de la santé. La mise à jour économique aurait dû servir à réajuster le tir.

Or, malgré les surplus budgétaires dans lesquels nage le Québec, aucun budget supplémentaire n’est prévu pour le financement des ratios sécuritaires professionnelles en soins/patient-e-s. Pourtant, les projets déployés au cours des derniers mois ont démontré que les ratios permettent d’assurer la qualité des soins à la hauteur des attentes des Québécoises et des Québécois.

« Le gouvernement avait l’occasion de montrer que la santé est sa priorité. L’argent est au rendez-vous. De toute évidence, cette occasion est ratée », a déclaré la présidente de la FIQ, Nancy Bédard.

Le Parti libéral avait pourtant mis le financement de projets ratios en soins infirmiers dans sa liste de priorités. La mesure était évaluée à 350 millions de dollars, une somme disponible, puisque Québec a annoncé un surplus de 1,4 milliard de dollars.

Renseignements :
Marie-Philippe Gagnon-Hamelin,
Service Communication FIQ
Cellulaire : 514 506-9205
mpghamelin@fiqsante.qc.ca