FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

COVID-19 : Consultons et écoutons les professionnelles en soins !

COVID-19 : Consultons et écoutons les professionnelles en soins !

Depuis que le gouvernement a déclaré l’état d’urgence sanitaire au Québec, donc depuis bientôt un mois, vous répondez présentes massivement, vous vous adaptez sans relâche aux consignes de monsieur Arruda et de madame McCann, aux directives multiples des employeurs, aux changements dans votre vie personnelle, aux modifications de vos horaires, de vos congés ou de votre lieu de travail, et à l’imprévisible coronavirus qui mène la danse. Vous apprenez à vivre avec l’inquiétude tout en restant des professionnelles en soins.

Certains s’étonneront de cette inquiétude qui vous gagne et des alertes que vous avez lancées. Mais vous avez été formées à bien soigner. C’est justement parce que vous êtes compétentes et responsables que vous avez rapidement signalé les ratés du système, l’absence de procédures claires, le manque de matériel de protection, le fait de rapporter vos uniformes auprès des personnes qui vous sont chères, le besoin d’être informées et formées.

C’est justement parce que vous êtes compétentes et responsables que vous avez détecté les zones de fragilité du système et que vous nous avez interpellées pour que nous agissions auprès du ministère rapidement afin de ne rien échapper, puisque chaque jour, on vous rappelle votre responsabilité pour éviter des morts.

En fait, ce n’est pas la première fois que vous vous inquiétez. Ça fait des années que vous dénoncez des situations inacceptables qui mettent en péril la qualité des soins. Malheureusement, cette crise aura mis en lumière vos revendications et aura obligé le gouvernement à faire face à la réalité et à agir rapidement. Vous saviez que la stabilité des équipes de travail plutôt que la mobilité à outrance, des ratios professionnelles en soins/patient-e-s sécuritaires, des outils et du matériel en quantité suffisante et une organisation du travail qui réponde aux besoins des patient-e-s, sont des facteurs essentiels.

En mars 2018, vous avez été très nombreuses à décrire en détail à la FIQ vos conditions d’exercice et de pratique. Partout dans les établissements du Québec et particulièrement dans les CHSLD et les centres pour personnes âgées, vous avez signifié l’importance d’avoir les moyens de soigner et la nécessité de prendre le temps de parler aux patients, de donner des soins sécuritaires et de qualité. Votre expertise nous a permis de mettre en place, avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, 16 projets ratios qui ont été concluants.

Aujourd’hui, il faut bien l’admettre, la ministre la Santé, Danielle McCann, doit corriger en urgence la situation dans tous les établissements de santé et les CHSLD du Québec en implantant à vitesse grand V les mesures que nous recommandions. Vous êtes les expertes qui avez trouvé avant tout le monde ce qu’il faut mettre en place.

Avant et maintenant, vous avez fait la démonstration qu’il faut vous écouter !