FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Est-ce que le virus COVID-19 peut se propager par voie aérienne ?

Est-ce que le virus COVID-19 peut se propager par voie aérienne ?


Si on en croit le gouvernement, NON!

Selon le gouvernement, la contamination par voie aérienne n’est pas possible, car le virus ne se promène pas dans l’air. Le 14 mai 2020, le Dr Horacio Arruda affirmait en point de presse que ce n’est pas le facteur principal de transmission. Leur thèse se base sur le fait que les gouttelettes contenant le coronavirus retomberaient rapidement au sol.


VériFIQation faite !

À l’heure actuelle, il n’y a pas de consensus scientifique à ce sujet. Par contre, des données plus récentes affirment que la COVID-19 peut résister dans l’air, selon le microbiologiste Dr Christian Jacob. Des études ont aussi été faites où on a pu trouver des traces du virus sur des surfaces non touchées par des personnes. Le rôle de l’air dans la transmission est donc important à déterminer, surtout dans des endroits mal ventilés, d’après Dre Caroline Duchaine, microbiologiste à l’Université Laval.

L’existence d’un risque de contamination à la COVID-19 par les systèmes de ventilation et de recirculation de l’air dans les établissements du réseau de la santé, incluant les CHSLD et les résidences privées a été révélé lors des derniers jours. La CNESST a même été sommée de procéder à des analyses de la qualité de l’air ainsi qu’à des inspections des systèmes de ventilation et de recyclage d’air de chacun de ces établissements. En date du 15 mai 2020, deux plaintes en ce sens ont été déposées par la FIQ et la FIQP.

Communiqué – Contamination par les systèmes de ventilation : la FIQ et la FIQP se portent à la défense de l’intégrité physique de ses membres

Communiqué – La FIQP saisit la cour supérieure en urgence pour protéger ses membres.