FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Est-ce que les professionnelles en soins qui travaillent en zones chaudes peuvent être déplacées dans les zones froides ?

Est-ce que les professionnelles en soins qui travaillent en zones chaudes peuvent être déplacées dans les zones froides ?


Si on en croit le gouvernement, NON!

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a répété à maintes reprises que les professionnelles en soins ne seraient pas déplacées d’une zone chaude vers une zone froide et vice-versa. Selon elle, les gestionnaires des CISSS et des CIUSSS ont reçu la consigne de ne pas avoir recours à cette pratique.


VériFIQation faite !

La FIQ reçoit presque quotidiennement des témoignages de professionnelles en soins qui affirment être obligées de travailler dans une zone froide après un passage dans une zone chaude, dont certaines proviennent des CHSLD. La plupart du temps, ces professionnelles en soins n’ont pas le droit de refuser le déplacement; elles se retrouvent donc devant l’obligation d’accepter tout en sachant qu’elles mettent à risque la sécurité de leurs collègues et de leurs patient-e-s.

Quoi qu’en dise la ministre, les professionnelles en soins se font régulièrement déplacer d’une zone froide vers une zone chaude et vice-versa.


À lire également

Les gestionnaires ont-ils reçu des consignes claires pour éviter que le personnel soignant soit déplacé des zones chaudes vers les zones froides?