FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Les gestionnaires ont-ils reçu des consignes claires pour éviter que le personnel soignant soit déplacé des zones chaudes vers les zones froides?

Les gestionnaires ont-ils reçu des consignes claires pour éviter que le personnel soignant soit déplacé des zones chaudes vers les zones froides?


Si on en croit la ministre McCann, OUI!

Comme nous l’avons expliqué dans un article précédent, la ministre McCann se trompe lorsqu’elle affirme qu’une salariée qui travaille en zones chaudes ne peut être déplacée dans les zones froides. Cela se fait couramment.

La question est de savoir si, comme elle le prétend, des consignes claires ont été données aux gestionnaires pour éviter que cela se produise.


VériFIQation faite!

Nous avons épluché les recommandations émises par le ministère de la Santé, ainsi que par l’Institut national de santé publique et il semble qu’aucune mesure n’a été mise en place pour interdire les déplacements entre zones chaudes et zones froides.

Parmi les recommandations pour la levée des mesures d’isolement des travailleurs de la santé, on retrouve l’article 7 (Déplacement d’un travailleur de la santé dépanneur ou contrat en région visée par l’arrêté ministériel) qui semble viser cet aspect, mais en le lisant bien, on constate que rien n’est dit à cet effet.

Au contraire, on retrouve dans les différentes consignes ministérielles suffisamment de leviers pour permettre aux gestionnaires de faire ce qu’ils veulent avec le déplacement du personnel.

À lire également

Est-ce que les professionnelles en soins qui travaillent en zones chaudes peuvent être déplacées dans les zones froides ?