FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Chronique d’une hécatombe annoncée : la FIQ dépose son mémoire au Protecteur du citoyen

Chronique d’une hécatombe annoncée : la FIQ dépose son mémoire au Protecteur du citoyen

Engendrée par les décisions politiques, budgétaires et de gestion des dernières décennies, la crise de la COVID-19 dans les CHSLD du Québec a provoqué un choc collectif brutal. Pour les professionnelles en soins membres de la FIQ et de la FIQP, l’écart entre le discours gouvernemental et la réalité terrain de même que la suspension de leurs droits ont constitué des éléments aliénants alors que le gouvernement aurait dû agir avec transparence et collaboration. En première ligne, elles n’ont pas été informées, dépistées, ni protégées adéquatement. Les plans de contingence, la non-reconnaissance de la complexité des soins requis en CHSLD et les mauvaises conditions de travail engendrant un exode des professionnelles ont freiné leur capacité d’offrir tous les soins requis aux personnes hébergées.