FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Plus d’autonomie pour les IPS dès le 25 janvier 2021

Plus d’autonomie pour les IPS dès le 25 janvier 2021

Le gouvernement du Québec a annoncé ce vendredi l’adoption du Règlement sur les infirmières praticiennes spécialisées (IPS). Ainsi, le 25 janvier 2021 entrera en vigueur la Loi modifiant la Loi sur les infirmières et les infirmiers et d’autres dispositions afin de favoriser l’accès aux services de santéadoptée le 18 mars dernier. Ce règlement témoigne de l’importance du rôle des IPS dans l’accès aux soins de santé.  

Il s’agit là d’une victoire qui permettra aux IPS québécoises d’approcher le standard de pratique canadien. Dorénavant, les IPS pourront diagnostiquer certaines maladies comme le diabète, l’hypertension, l’asthme et les maladies pulmonaires obstructives chroniques. Elles pourront également faire des suivis de grossesse ou encore mettre des patient-e-s en garde préventive.  

Comme le règlement ne sera rendu public que dans quelques jours et qu’il faudra encore attendre que l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec émette ses directives, il est donc encore trop tôt pour dire si le règlement se traduira par une autonomie pleine et entière des IPS. Nous l’analyserons le moment venu et si cela s’avère nécessaire, nous poursuivrons nos démarches pour qu’un jour les IPS puissent obtenir l’autonomie pour laquelle elles ont été formées. 

Il ne fait aucun doute que les IPS, tout comme les autres professionnelles en soins, font parties de la solution dans la crise sanitaire actuelle.