Syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires du Bas-Saint-Laurent

Visite de la ministre de la Santé et des Services sociaux à l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima – Le SPSICR-BSL salue l’initiative de madame McCann.

Visite de la ministre de la Santé et des Services sociaux à l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima – Le SPSICR-BSL salue l’initiative de madame McCann.

La ministre de la Santé et des Services sociaux Danielle McCann, qui était de passage au Bas Saint-Laurent lundi pour faire l’annonce de l’ouverture d’une faculté de médecine à Rimouski, s’est arrêtée à l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima de La Pocatière et a effectué la visite de l’établissement en présence de Cindie Soucy, présidente du SPSICR-BSL, représentant les infirmières, les infirmières auxiliaires et les inhalothérapeutes de l’établissement. Le but de cette visite était de connaître davantage la réalité du centre hospitalier et des professionnelles en soins y œuvrant.

Mme McCann a pu échanger avec Mme Soucy sur les différentes réalités propres au centre hospitalier et sur les difficultés vécues par les professionnelles en soins de l’Hôpital. Les enjeux d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre, du maintien des services d’obstétrique par manque de main-d’œuvre spécialisée, des difficultés vécues par les inhalothérapeutes ainsi que du maintien des services médicaux spécialisés ont fait partie des discussions avec la ministre.

Le syndicat tient à saluer la visite de Mme McCann et le temps qu’elle a accordé aux professionnelles en soins de l’établissement, puisque pour ces dernières, le maintien de services de proximité et de qualité à la population demeure une priorité. « Les professionnelles en soins de l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima vivent depuis trop longtemps des problématiques inhérentes à la pénurie de main-d’œuvre, aux enjeux de recrutement et à la surcharge de travail. Nos membres souhaitent donner des soins sécuritaires et de qualité aux patientes et patients. Nous tenons à remercier Mme McCann de sa visite, nous avons pu lui exprimer les enjeux locaux actuels ainsi que les besoins que nous avons dans la région. En tant que syndicat prônant un syndicalisme de proposition, nous considérons que nous sommes partie prenante de la solution et des actions concrètes pour y parvenir », de déclarer Cindie Soucy, présidente du syndicat.

À propos du FIQ – SPSICR BSL

Le Syndicat des professionnelles en soins infirmiers et cardio-respiratoires du Bas Saint-Laurent représente et défend les intérêts des 2150 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes qui sont à l’emploi du Centre intégré de santé et de services