Syndicat des professionnelles en soins de la Capitale-Nationale

La FIQ–SPSCN et le CIUSSS de la Capitale-Nationale signent la nouvelle convention collective locale des professionnelles en soins

La FIQ–SPSCN et le CIUSSS de la Capitale-Nationale signent la nouvelle convention collective locale des professionnelles en soins

La FIQ-Syndicat des professionnelles en soins de la Capitale-Nationale (FIQ-SPSCN) et le CIUSSS de la Capitale-Nationale ont signé aujourd’hui la nouvelle convention collective locale des professionnelles en soins.

La nouvelle convention, qui entrera en vigueur le 12 mars 2019, fait suite à l’entente de principe intervenue entre les parties en septembre dernier et adoptée par les membres à 86 %. Ainsi, plus de 4 000 professionnelles en soins de la région verront leurs conditions de travail s’améliorer alors que des leviers ont été mis en place avec l’employeur pour diminuer la précarité d’emploi, diminuer les heures supplémentaires obligatoires, octroyer des congés et améliorer la conciliation travail-famille.

« C’est une journée importante pour nous et nos membres. La nouvelle convention prévoit notamment plus de postes à temps complet pour les infirmières, les infirmières auxiliaires et les inhalothérapeutes, des postes stables sur un quart de travail et un centre d’activités pour plus de 60 % des membres, davantage de stabilité pour les équipes volantes sur le quart de travail et sur les centres d’activités et la création de postes supplémentaires dans les centres d’activités pour les remplacements et les congés », souligne Patricia Lajoie, présidente de la FIQ-SPSCN.

« Nous disposons maintenant d’une convention collective locale actualisée et adaptée à la réalité du CIUSSS de la Capitale-Nationale, qui contient notamment des garanties pour diminuer la précarité d’emploi », conclut Mme Lajoie.