FIQ | Secteur privé (FIQP)

Une première entente de principe à la Résidence Cardinal-Vachon

Une première entente de principe à la Résidence Cardinal-Vachon

C’est à l’unanimité que les membres de la Résidence Cardinal-Vachon, accréditée avec le SPSQ-FIQP depuis octobre 2017et située à Québec, ont entériné leur première entente de principe vendredi dernier, le 28 février. Le Syndicat des professionnelles en soins de Québec (SPSQ) et la FIQ | Secteur privé–FIQP tiennent à souligner cette étape marquante dans l’histoire de cette nouvelle accréditation.

« Accompagner un nouvel établissement dans sa première convention collective est un moment fort, qui nous remplit de fierté, explique Louise Quirion, présidente du SPSQ. Nous savons à quel point les membres ont dû se relever les manches : le climat s’est amélioré à la Résidence Cardinal-Vachon et on peut affirmer que la négociation s’est bien déroulée ».

Neuf séances de négociation ont été nécessaires pour parvenir à l’entente, ratifiée par la suite par les membres. Auparavant, les conditions de travail des salariées de la Résidence Cardinal-Vachon n’étaient régies par aucune convention, c’est donc dire que les gains sont nombreux. Par exemple, notons :

  • La définition de la semaine de travail à 36,25 h;
  • Le salaire majoré de 50 % à Noël et au Jour de l’An;
  • Les heures supplémentaires reconnues pendant les repas;
  • Le permis de pratique payé à 50 % par l’employeur;
  • Les formations accréditées offertes par les ordres professionnels payées par l’employeur pour 2019 (10 heures pour les infirmières auxiliaires;  20 heures pour les infirmières).

« Avec la place prise par le secteur privé dans notre réseau et le nombre de travailleuses de la santé qui demeurent à syndiquer dans ce milieu, la FIQP a toute sa raison d’être. Les professionnelles en soins peuvent compter sur une voix forte pour que leurs droits soient respectés et que leurs conditions de travail soient améliorées », conclut Sonia Mancier, présidente de la FIQP.