Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides

Cessez les Arrêtés – Rencontre du Premier Ministre

Cessez les Arrêtés – Rencontre du Premier Ministre

St-Jérôme,

Aujourd’hui les membres du FIQ – Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides ont manifesté leur indignation auprès du Premier Ministre M. Francois Legault et du nouveau Ministre de la santé M. Christian Dubé en visite à St-Jérôme. « C’est ASSEZ les ARRÊTÉS » se sont exclamé les membres du FIQ-SPSL!

Notre Présidente Julie Daignault, a sollicité et obtenu un entretien avec les dirigeants gouvernementaux. Celle-ci a pu faire valoir l’évidence qu’il faut cesser d’appliquer les Arrêtés ministérielles à la grandeur du territoire des Laurentides et ce, de façon systématique et sans raison. Elle a insisté pour qu’on cesse immédiatement l’obligation du travail à temps complet pour nos professionnelles en soins à temps partiel. Mme Daignault a réitéré le fait que les professionnelles en soins des Laurentides sont épuisées physiquement et psychologiquement, que les vacances sont déjà écourtées et qu’il faut interdire au CISSS des Laurentides d’y toucher de nouveau.

Après plusieurs sollicitations auprès de notre employeur, il y aura finalement un dépistage massif des salariées, mais la présidente a demandé à revoir la position du gouvernement qui rappel des salariées au travail après un test positif sans être confirmé par un test négatif. Notre présidente n’a pas manqué la chance de rappeler aussi qu’il faut cesser le déplacement des salariées et des patients de zone chaude à zone froide. Il faut insister pour que les professionnelles en soins travail dans des conditions de travail saines et sécuritaires.

En effet, le FIQ-SPSL tenait à faire comprendre à M. Legault que la crise du COVID-19 ne doit pas se régler à coups d’Arrêtés ministérielles qui sabrent dans les conditions de travail des salariées. Il est trop facile pour le CISSS des Laurentides de se décharger de ses obligations de traités ses salariées de façon respectable et de leur offrir des conditions de travail acceptables.  

Nous remercions les membres qui étaient présent et vous rassure à l’effet que le FIQ-Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides est toujours là pour vous représenter et tenir haut et fort la voix de vos revendications.

Aujourd’hui les membres du FIQ – Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides ont manifesté leur indignation…

Posted by FIQ – Syndicat des professionnelles en soins des Laurentides on Tuesday, July 7, 2020