FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

La FIQ met en demeure les ordres professionnels ainsi que la Direction nationale des soins et services infirmiers quant à l’utilisation abusive du TSO

La FIQ met en demeure les ordres professionnels ainsi que la Direction nationale des soins et services infirmiers quant à l’utilisation abusive du TSO

Depuis plusieurs années, les professionnelles en soins doivent fréquemment poursuivre leur quart de travail au-delà des horaires planifiés en raison du manque de personnel soignant disponible pour prendre la relève auprès de leurs patient-e-s. Ainsi, elles doivent régulièrement enchaîner deux quarts de travail consécutifs, et ce, plusieurs fois par semaine. Dans certains cas, cette pratique s’effectue même sous la contrainte et la menace par l’imposition du temps supplémentaire obligatoire (TSO).

Poursuivant son offensive lancée le 12 octobre dernier, la Fédération met donc aujourd’hui en demeure les ordres professionnels ainsi que la Direction nationale de soins et services infirmiers (DNSSI) de prendre officiellement et publiquement  position  contre le TSO comme mesure de gestion et de tout mettre en œuvre pour y mettre fin d’ici le 15 novembre 2021.

Mise en demeure de la DNSSI sur l’utilisation abusive du temps supplémentaire obligatoire

Mise en demeure de l’OIIAQ sur l’utilisation abusive du temps supplémentaire obligatoir

Mise en demeure de l’OIIQ sur l’utilisation abusive du temps supplémentaire obligatoire

Mise en demeure de l’OPIQ sur l’utilisation abusive du temps supplémentaire obligatoire