FIQ (Fédération Interprofessionnelle de la santé du Québec)

Une table de travail urgente est créée pour l’amélioration des conditions de travail

Une table de travail urgente est créée pour l’amélioration des conditions de travail

Le manque d’infirmières, d’infirmières auxiliaires, d’inhalothérapeutes et de perfusionnistes cliniques est criant partout au Québec. Les nombreuses primes temporaires de l’arrêté ministériel 2021-071 mis en place par le gouvernement, ne parviennent pas à attirer ni à retenir le personnel dans le réseau. Face à ce défi, l’ensemble des organisations syndicales représentant les professionnel-les en soins — FSSS-CSN, FSQ-CSQ, FIQ, SQESS-FTQ, SCFP — ont fait conjointement des représentations en intersyndicale auprès du ministère de la Santé et des Services sociaux.

La force du regroupement de l’ensemble des organisations syndicales représentant la catégorie 1 est à souligner et nous a certainement permis d’ouvrir les portes rapidement. Ensemble, nous nous engageons avec un message commun que dans ces discussions pour porter les solutions des membres que nous représentons dans l’intérêt de la population. 

À la suite de ces échanges, nous avons obtenu la création d’une table de travail paritaire dont les travaux débuteront dès cette semaine.  

Nous vous tiendrons informés des résultats de ces discussions au cours des prochains jours.

L’intersyndicale est fière de consacrer toutes ses énergies à la recherche de solutions pour l’ensemble du personnel en soins infirmiers et cardiorespiratoires qu’elle représente.