Syndicat des professionnelles en soins de Montérégie-Est

Lettre pour les candidats députés aux élections provinciales du 3 octobre 2022 touchant le CISSSME

Lettre pour les candidats députés aux élections provinciales du 3 octobre 2022 touchant le CISSSME

Cette lettre à été acheminée le 23 septembre 2022

Mesdames et Messieurs,

Notre syndicat FIQ-SPSME représente plus de 4400 membres composés d’infirmières, d’infirmières auxiliaires et d’inhalothérapeutes dans la grande région de la Montérégie-Est principalement dans nos Hôpitaux Pierre-Boucher, Honoré Mercier et Hôtel-Dieu de Sorel, mais également dans toutes les installations associées CHSLD, Centre jeunesse, GMF et CLSC.

Actuellement, nous terminons notre campagne de consultation pour élaborer notre cahier des demandes pour la négociation nationale à venir dans les prochains mois. Et au même moment, vous êtes en campagne électorale en vue des élections pour le 3 octobre prochain. Ces élections vont déterminer nos interlocuteurs patronaux représentant le MSSS pour cette négociation assurément.

Il est indispensable que chacun d’entre vous comprenne que les heures noires vécues par les professionnelles en soins se poursuivent encore à l’heure où nous écrivons ces lignes. Le TSO, la surcharge de travail sont dans le quotidien de nos professionnelles en soins, qui soignent la population, votre famille et vous-même. Notre syndicat se bat au quotidien pour obtenir des ratios sécuritaires, la fin du TSO ou pour soulager les urgences et les départements de natalité de leur surcharge. Chaque jour c’est un combat dans les CHSLD pour donner des soins sécuritaires, avec des ratios sécuritaires et avec du personnel. De multiples solutions ont déjà été et sont quotidiennement transmises mais sans écoute de nos vis-à-vis.

Notre système de santé a été mis en spectacle depuis le 13 mars 2020 à la suite de la pandémie de Covid 19.  Les manquements ont été mis en exergue via la presse, les usagers ou encore le personnel des soins lui-même.

Malgré des luttes interminables, notre système de santé au Québec reste faible, car les demandes légitimes des femmes travaillant auprès des malades restent lettre morte.

Des demandes doivent être légiféré afin d’aboutir dans notre CISSS, il faut que la situation soit prise au sérieux dès maintenant. Que ce soit pour des ratios sécuritaires ou pour un ajustement de l’offre de service avec les ressources disponibles, pendant cette pénurie, mais de toute évidence, des actions doivent être prises pour que cette pression ne repose plus sur les professionnelles en soins épuisées.

Il est urgent d’agir afin de pouvoir régler les dysfonctionnements de notre service de santé.

Vous allez être les élus de demain, porteur des lois à venir et détenteur des changements.

Les élections dans lesquelles vous êtes engagé aboutiront à des obligations de modifier notre système avec des décisions audacieuses, fortes et orientées vers des résultats tangibles pour nos concitoyens. Ces résultats arriveront quand une volonté politique claire et définie changera notre réseau de la santé pour le rendre plus humain !

Nous, membre de la FIQ-SPSME, refusons que l’avenir soit obscurci par un nouveau 13 mars 2020. Nous n’acceptons pas que le passé se reproduise, et cela par manque de volonté politique.

C’est pourquoi nous vous demandons un engagement ferme afin de porter des lois nouvelles. Souhaitant vous rencontrer afin de pouvoir échanger des réalités vécues par nos membres

_____________________________________________________________________________________________________________

c.c:

Saint-Hyacinthe: Kim Beaudoin (PCQ), Philippe Daigneault (QS), Alexis Gagné-Lebrun (PQ), Chantal Soucy (CAQ), Agnieszka Wnorowska (PLQ)

Richelieu: Marie-Eve Dionne (PCQ), David Dionne (QS), Gabriel Arpin (PQ), Jean-Bernard Émond (CAQ), Anthony Sauriol (PLQ)

Verchères: Pascal Déry (PCQ), Manon Harvey (QS), Cédric Gagnon-Ducharme (PQ), Suzanne Roy (CAQ), Gabriel Lévesque (PLQ)

Borduas: Jean-Félix Racicot (PCQ), Benoît Landry (QS), Paule Laprise (PQ), Simon Jolin-Barette (CAQ), Éribert Charles (PLQ)

Montarville: Évans Henry (PCQ), Marie-Chrisitine Veilleux (QS), Daniel Michelin (PQ), Nathalie Roy (CAQ), Lucie Gagnon (PLQ)

Taillon: Pierre-Marc Boyer (PCQ), Manon Blanchard (QS), Andrée-Anne Bouvette-Turcot (PQ), Lionel Carmant (CAQ), Omar Cissé (PLQ)

Marie-Victorin: Lara Stillo (PCQ), Shophika Vaithyanathasarma (QS), Pierre Nantel (PQ), Shirley Dorismond (CAQ), Lyes Chekal (PLQ)