Des ratios pour des soins humains

Qu’en est-il des projets ratios réalisés au Québec?

En 2018-2019, 16 projets ratios ont été réalisés paritairement en CHSLD-EPC, en médecine, en chirurgie, à l’urgence et en soutien à domicile dans différentes régions du Québec. Les conclusions positives des acteurs impliqués, dont la FIQ, convergent vers la pertinence des ratios, la nécessité de les poursuivre et d’en élargir l’implantation pour assurer la sécurité des soins et résoudre les problèmes de main-d’œuvre.

Les projets ratios ont permis de réconcilier le personnel avec la profession et de favoriser l’attraction et la rétention. On a notamment observé, chez le personnel :

  • Plus de disponibilité pour travailler étant donné des conditions de travail et de vie au travail améliorées
  • Sentiment de sécurité au travail
  • Moins de stress et d’épuisement
  • Plus de collaboration entre collègues
  • Une diminution dans certains projets de l’absentéisme de courte durée et de l’assurance salaire, et une augmentation de l’intention de demeurer à l’emploi

De façon générale, les projets ont permis de constater une amélioration de la pratique et de libérer de façon importante le temps nécessaire pour réaliser les soins requis par les patient-e-s, notamment :

  • Soins/traitements donnés dans les délais
  • Satisfaction des patient-e-s et des proches
  • Notes au dossier
  • Planification des soins
  • Enseignement
  • Prise en charge des patient-e-s en fin de vie
  • Prévention des chutes
  • Évaluation de la condition physique et mentale de meilleure qualité
  • Inclusion des patient-e-s et des proches dans les soins
  • Une diminution dans certains projets de la durée moyenne de séjour et des réadmissions à l’hôpital, et une baisse des délais de prise en charge à l’urgence
  • Etc.

Ces changements se traduisent par des commentaires positifs des familles, médecins, préposé-e-s aux bénéficiaires et autres professionnel-le-s (ex. : travailleur-euse social-e, nutritionniste).

Ratios et négo 2020

Dans le cadre des négociations en cours avec le gouvernement pour le renouvellement des conditions de travail des professionnelles en soins, la FIQ demande le déploiement de ratios sécuritaires professionnelles en soins/patient-e-s au cours de la durée de la convention collective dans les CHSLD. Pour les établissements n’ayant pas de CHSLD, le déploiement se ferait dans les centres d’activités d’urgence ou de médecine-chirurgie, selon l’évaluation des besoins faite par les parties locales.

Forte de l’expérience des projets ratios, la FIQ estime que cette implantation graduelle est non seulement possible, mais également profitable à court, moyen et long termes pour les professionnelles en soins et les patient-e-s. Il s’agit d’une solution viable aux problèmes du réseau.

Pour plus d’information : fiqsante.qc.ca/nego2020